Vivre avec la rosacée: causes, symptômes et traitements

Les personnes atteintes de couperose qui ne prennent pas bien soin de leur peau peuvent développer une rosacée entre 35 et 45 ans. C'est pourquoi son contrôle est si important.
Vivre avec la rosacée: causes, symptômes et traitements

Écrit par Maite Córdova Vena, 05 septembre, 2021

Dernière mise à jour : 05 septembre, 2021

La rosacée est une maladie chronique de la peau. Elle se caractérise par des rougeurs permanentes sur le visage, bien qu’elle puisse également affecter le cuir chevelu et le contour des yeux. Elle est généralement fréquente chez les personnes au teint clair, qui ont également la peau fine et sensible.

Contrairement à l’acné vulgaire, qui peut survenir dès le plus jeune âge, la rosacée touche généralement les personnes de plus de 30 ans et ne provoque pas de comédons. Cependant, il peut y avoir des papules et des pustules.

Puisque l’information joue un rôle clé dans sa prévention, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce trouble dermatologique.

Symptômes de la rosacée

Le symptôme le plus important de la rosacée est une rougeur chronique de la peau qui se situe dans des zones telles que les joues, le front et le nez. Au début, elle est généralement transitoire, c’est pourquoi on l’appelle flushing en anglais.

Au fur et à mesure que la rougeur devient plus persistante, d’autres symptômes apparaissent:

  • Dilatations vasculaires visibles (télangiectasies).
  • Boutons rouges sans pus (papules).
  • Boutons rouges avec pus (pustules).
  • Modifications de la texture de la peau.
  • Épaississement de la peau et apparition de grumeaux au niveau du nez (rhinophyma).

La rosacée peut également causer d’autres malaises dans les zones touchées, tels que des brûlures, des irritations, des démangeaisons et de l’inconfort. Même si cela est rare, elle peut affecter les yeux. Lorsque c’est le cas, cela provoque des rougeurs, des démangeaisons, une sensation de brûlure, un larmoiement, une photosensibilité et même une inflammation des paupières.

Une femme souffrant d'irritation cutanée dans la région de la poitrine.

Quelles sont les causes de la rosacée?

Bien que les causes de la rosacée soient inconnues, il existe quelques associations qui orientent sur les facteurs responsables. Certains des plus importants sont les suivants:

  • Prédisposition à l’hyperréactivité vasculaire. Cela signifie que les vaisseaux sanguins du visage se dilatent plus facilement sous certains stimuli et provoquent des rougeurs du visage.
  • Problèmes de microcirculation qui affectent les vaisseaux sanguins du visage.

Le manuel MSD signale la présence d’acariens folliculaires (Demodex folliculorum) comme situation concomitante. Une augmentation de l’angiogenèse, de l’expression de la ferritine et des espèces réactives de l’oxygène a également été émise. Ainsi qu’un dysfonctionnement des peptides antimicrobiens (tels que la cathélicidine).

Déclencheurs

Comme le soulignent les preuves scientifiques, la rosacée semble s’aggraver sous certains stimuli:

  • Froid et chaud.
  • Vent constant.
  • Exposition au soleil.
  • Douches ou bains très chauds.
  • Stress émotionnel et émotions intenses.
  • Consommation de sauce soja.
  • Nourriture et boissons très chaudes et épicées.
  • Consommation d’alcool ou de tabac.
  • Utilisation à long terme de corticostéroïdes topiques.
  • Utilisation de produits cosmétiques contenant de l’alcool, de l’acétone ou des rétinoïdes.

Diagnostic de la rosacée

À l’heure actuelle, il n’existe aucun test permettant de diagnostiquer la rosacée. Cependant, l’évaluation clinique est généralement suffisante, ainsi que le diagnostic différentiel.

Ce dernier prend en compte l’acné vulgaire, la dermatite, la photodermatite, les granulomes cutanés, les éruptions médicamenteuses (notamment celles causées par les iodures et les bromures), la sarcoïdose, le lupus érythémateux disséminé et d’autres troubles cutanés. Les biopsies ne sont généralement pas demandées pour le diagnostic de la rosacée.

Traitement de la rosacée

Il n’existe pas de traitement curatif de la rosacée, mais il existe une approche qui permet d’en contrôler les signes et les symptômes. Cela inclut d’éviter les déclencheurs mentionnés. Le cas échéant, le médecin orientera vers un ophtalmologiste pour surveiller les symptômes de la rosacée oculaire.

Mesures générales

  • Appliquer un écran solaire quotidiennement.
  • Protéger la peau des agressions climatiques: vent, froid, chaleur.
  • Ne pas frotter, gratter ou manipuler la zone touchée.
  • Utiliser des produits adaptés au type de peau.

Médicaments

Selon la gravité des symptômes, le traitement comprendra certains médicaments ou d’autres. Par exemple, dans les cas bénins, des crèmes topiques sont souvent prescrites pour contrôler les rougeurs.

Certaines des options les plus courantes sont la brimonidine et l’oxymétazoline, ainsi que les médicaments contenant de l’acide azélaïque et du métronidazole. Dans les cas où la rosacée est modérée ou sévère, votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques oraux, tels que la doxycycline. Dans les cas graves, le médecin peut prescrire de l’isotrétinoïne.

Prescription de médicaments.

Traitement au laser

La thérapie au laser et d’autres thérapies basées sur la lumière peuvent réduire les symptômes. Notamment la rougeur. Plusieurs séances sont programmées et, au fur et à mesure que la peau réagit, il est décidé de les espacer ou de maintenir la fréquence.

Vivre avec la rosacée

Vivre avec la rosacée peut être pénible et compliqué, étant donné l’impact esthétique et émotionnel de la maladie. Par conséquent, le soutien d’un psychologue est nécessaire pour gérer les émotions, les sentiments et les pensées négatives.

En plus du conseil, vous pouvez vous tourner vers des groupes de soutien et des communautés en ligne et en personne. La Healthy Skin Foundation est une option.

Enfin, éviter les déclencheurs, suivre les directives de votre médecin et maintenir un mode de vie sain contribueront grandement. N’oubliez pas que même si le traitement peut être très utile, il ne faut pas négliger les bilans de santé périodiques. Ceux-ci nous permettent de vérifier l’évolution et l’efficacité du traitement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Couperose: symptômes, causes et traitements disponibles
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Couperose: symptômes, causes et traitements disponibles

La couperose est une affection cutanée souvent associée à des problèmes de circulation..Quelles sont ses causes exactes? Peut-on la traiter? etc.