Pancréatite: symptômes, causes et traitement

La pancréatite, ou inflammation du pancréas, peut provoquer de graves douleurs abdominales. Ses principales causes sont l'alcoolisme et l'obstruction des calculs biliaires.
Pancréatite: symptômes, causes et traitement
Clara Sebastin

Rédigé et vérifié par Farmacéutica Clara Sebastin dans 01 septembre, 2021.

Dernière mise à jour : 01 septembre, 2021

La pancréatite est une inflammation du pancréas, qui peut être aiguë ou chronique. Le pancréas est une glande qui produit des enzymes importantes pour la digestion des protéines. Il produit également des hormones, telles que l’insuline ou le glucagon.

Lorsque les enzymes pancréatiques s’accumulent et ne sont pas libérées dans l’intestin, elles s’activent et détruisent les tissus. Ainsi, une inflammation se produit provoquant alors une douleur intense, en particulier dans la pancréatite aiguë.

Symptômes de la pancréatite

Les symptômes les plus courants de la pancréatite aiguë sont:

  • Douleur abdominale continue et très intense, pouvant s’étendre au dos.
  • Maladie.
  • Vomissement.
  • Fièvre.
  • Tachycardie.
  • Hypotension.
  • Ecchymoses sur le côté et/ou l’abdomen.

Dans la pancréatite chronique on retrouve principalement:

  • Douleur abdominale, qui augmente après avoir mangé.
  • Perte de poids.
  • Gonflement de l’abdomen.
  • Selles grasses jaunâtres et nauséabondes: stéatorrhée.
Une femme qui a mal au ventre.

Quelles sont les causes?

Les causes les plus fréquentes de pancréatite aiguë sont la consommation excessive d’alcool et l’obstruction des calculs biliaires. L’alcoolisme est la principale cause chez l’homme et l’obstruction biliaire chez la femme. Elle peut également être due à l’utilisation de certains médicaments, ainsi qu’à la chirurgie, aux infections, au tabagisme ou à des taux très élevés de calcium dans le sang (hypercalcémie). Dans de nombreux cas, elle est de cause inconnue (idiopathique).

Si l’inflammation n’est pas corrigée, des blessures permanentes peuvent survenir. Par conséquent, celles-ci conduisent à une pancréatite chronique. Dans ce cas, il y a une destruction tissulaire, qui est remplacée par du tissu inerte. Pour cette raison, la glande peut rétrécir et cesser de fonctionner.

Complications de la pancréatite

La plupart du temps, il n’y a pas de complications. Dans les cas bénins, la récupération est généralement complète. Cependant, lorsque des complications apparaissent, elles peuvent être très graves. Elles se manifestent au niveau local et dans d’autres organes.

Complications locales

  • Infection du tissu pancréatique: plus l’infection se propage, plus le risque d’affecter d’autres organes est grand. Une nécrose cellulaire ou la mort peuvent également survenir.
  • Pseudokyste: le liquide s’accumule dans une sorte de poches qui peuvent s’infecter et se rompre. Si cela se produit, des saignements, des douleurs ou une obstruction du tube digestif ont lieu.
  • Cancer du pancréas.

Complications systémiques

  • Insuffisance respiratoire: les poumons n’oxygénent pas correctement le sang.
  • Diabète: le pancréas est responsable de la production d’insuline, l’hormone qui contrôle la glycémie. Lorsqu’il est endommagé, l’insuline n’est pas libérée et ses niveaux augmentent. Cela peut alors conduire au diabète.
  • Obstructions de l’intestin ou des voies biliaires.
  • Malnutrition: les nutriments ne sont pas bien assimilés.
  • Insuffisance rénale: les reins ne filtrent pas correctement les déchets. Ils peuvent donc s’accumuler et endommager l’organisme. Une dialyse est alors parfois nécessaire.
  • Collapsus cardiovasculaire: pas assez de sang oxygéné est délivré aux tissus.

Diagnostic de la pancréatite

Pour le diagnostic, deux enzymes sont mesurées dans le sang: l’amylase et la lipase. Les deux sont presque toujours élevés dans la pancréatite aiguë. Cependant, ses niveaux sont normaux dans la forme chronique. Ces enzymes sont la forme diagnostique la plus importante.

Les selles sont également testées pour la graisse. Une teneur élevée en graisses ainsi que des selles brillantes et diarrhéiques indiquent une mauvaise digestion des graisses. Ceci est très fréquent dans les formes tardives de la maladie.

De plus, une tomodensitométrie de l’abdomen est généralement réalisée pour évaluer la gravité. La tomodensitométrie (tomodensitométrie axiale) est un test d’imagerie diagnostique très précis et rapide utilisé pour explorer les parties internes du corps. De même, d’autres tests d’imagerie tels que l’IRM peuvent être effectués pour voir d’éventuels calculs biliaires ou inflammation. Une échographie abdominale est également souvent réalisée.

Quel est le traitement?

Il n’existe pas de traitement spécifique. Cependant, certaines mesures sont prises à l’hôpital pour améliorer les symptômes:

  • Jeûne: pour que le pancréas se repose. Cela ne prend que quelques jours. Ensuite, un régime oral normal est réimplanté.
  • Remplacement liquidien: généralement effectué par voie intraveineuse.
  • Médicaments pour soulager la douleur et les vomissements: La pancréatite provoque des douleurs très intenses.
  • Si nécessaire, des enzymes que le pancréas ne produit pas peuvent également être administrées.
Plaquettes de médicaments.

Les cas graves ou les complications de pancréatite comprennent également:

  • Chirurgie: pour enlever les tissus morts ou pseudokystes.

Pour conclure, l’essentiel est de prendre des mesures pour prévenir la pancréatite. Cela inclut d’éviter l’alcool ou certains médicaments. De plus, la cause à l’origine de l’inflammation doit être traitée et éliminée.

Cela pourrait vous intéresser ...
Sensations d’aiguilles dans le ventre: les causes
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Sensations d’aiguilles dans le ventre: les causes

Les sensations d'aiguilles dans le ventre ont plusieurs origines..Quelles sont les causes les plus communes de ces ballonements et inflammations?