Pourquoi continuons-nous à manger quand nous sommes rassasiés?

Boire un verre d'eau avant les repas peut aider à augmenter la sensation de satiété, ce qui favorise une consommation alimentaire moindre.
Pourquoi continuons-nous à manger quand nous sommes rassasiés?
Saúl Sánchez

Rédigé et vérifié par el nutricionista Saúl Sánchez dans 25 avril, 2021.

Dernière mise à jour : 25 avril, 2021

Malgré le fait que nous soyons rassasiés, nous ressentons le besoin de continuer à manger. C’est un phénomène qui, s’il se produit régulièrement, peut augmenter le risque de développer l’obésité et de mettre la santé en danger. Pour cette raison, nous allons expliquer quelles en sont les causes et comment y remédier. Pourquoi continuons-nous à manger alors que nous sommes rassasié?

Il faut comprendre que la satiété peut être provoquée par plusieurs mécanismes. Certains d’entre eux sont hormonaux. D’autres, cependant, sont liés à l’épuisement de la capacité de l’estomac en raison de la présence de nourriture à l’intérieur.

Parfois, nous avons encore envie de manger malgré le fait d’être rassasié

Pourquoi continuons-nous à manger alors que nous n’avons plus faim? Les mécanorécepteurs de l’estomac qui induisent une suppression de l’appétit peuvent parfois être activés. Cependant, cela ne parvient pas à atténuer notre envie de manger, puisque les odeurs, les saveurs ou autres caractéristiques organoleptiques de la nourriture nous invitent à en consommer une plus grande quantité. Si on néglige le signal envoyé par l’estomac, on peut finir par souffrir d’une surabondance.

Il est important de distinguer que la faim peut être liée à des processus physiologiques ou à des raisons émotionnelles. Certaines personnes éprouvent un appétit accru lorsqu’elles sont soumises à des situations stressantes, dérivées de modifications de l’équilibre hormonal.

C’est ce que l’on appelle les mangeurs émotionnels. Il est possible que si nous appartenons à ce groupe, nous continuons à manger malgré le fait d’être rassasié.

Cependant, ce phénomène n’est en aucun cas lié à une bonne santé. Une suralimentation engendre un surpoids, ce qui augmente le risque de développer des pathologies chroniques et complexes à moyen terme.

Pour cette raison, il est nécessaire de garantir un équilibre au niveau énergétique dans l’alimentation.

Si nous continuons à manger l'estomac plein, la prise de poids est inévitable.

Pourquoi continuons-nous à manger quand nous sommes rassasié? Quelques stratégies..

Il est essentiel d’éduquer le corps pour éviter une consommation alimentaire excessive lorsqu’il n’est plus nécessaire de fournir davantage de calories et de nutriments. Il existe un certain nombre de techniques qui peuvent augmenter la satiété, au-delà d’une simple distension des mécanorécepteurs de l’estomac. Nous allons les commenter pour que vous puissiez les mettre en pratique.

1. Boire un verre d’eau avant les repas

Nous continuons à manger quand nous sommes rassasiés. Si nous parvenons à augmenter la sensation de satiété, en calmant notre appétit, il est probable que nous ne ressentions pas ce besoin de continuer la prise. En ce sens, l’utilité de consommer un verre d’eau avant les repas a été démontrée.

Quoi qu’il en soit, ce doit être de l’eau minérale. Les boissons gazeuses ou sucrées peuvent déranger votre estomac et nuire à sa santé. Ceux-ci contiennent une grande quantité de glucides simples et d’additifs dans leur composition qui compromettent la fonction de l’organisme.

Les boissons sucrées sont nocives: elles augmentent la densité énergétique de l’alimentation sans en avoir conscience.

2. Ajouter plus de légumes

Les aliments à base de végétaux ont une forte concentration de fibres. Grâce à cette substance, la sensation de satiété est stimulée, selon une étude publiée dans l’European Journal of Clinical Nutrition.

Les fibres sont capables d’augmenter le volume des selles, retardant ainsi l’absorption des sucres dans l’intestin.

Grâce à cet effet, deux conséquences positives sont générées. La première d’entre elles est que le risque de développer un diabète de type 2 est réduit, car le pancréas subit moins de stress en devant produire une plus faible quantité d’insuline.

D’autre part, le maintien d’une glycémie stable est l’un des mécanismes clés pour prolonger la sensation de satiété. Il faut se rappeler que l’hypoglycémie stimule l’appétit, pouvant augmenter la préférence pour les aliments à haute teneur en sucre.

3. Éviter les distractions en mangeant

Plusieurs fois, nous continuons à manger malgré notre satiété parce que nous ne prêtons pas suffisamment attention à l’acte de manger lui-même. Si différents appareils numériques sont à portée de main lorsque vous êtes assis à table, il est possible que les distractions conduisent à consommer une plus grande quantité de nourriture.

Pour cette raison, il est déconseillé de manger en regardant la télévision ou en surfant sur Internet avec votre téléphone portable. Le mieux est de toujours se concentrer sur l’activité en cours, dans ce cas, la nourriture.

Malheureusement, les produits comestibles choisis lors de la réalisation d’un plan ludique permettant la consommation (regarder un film, assister à un événement sportif) n’ont généralement pas une valeur nutritionnelle élevée. Cependant, ils ont une appétence élevée, ils encouragent donc une consommation excessive.

4. Limiter la consommation de produits ultra-transformés

Les aliments ultra-transformés se distinguent par leur haute appétence, déterminée par la teneur en sucres simples et en gras trans. Les deux substances se sont avérées négatives pour la santé à moyen et long terme, leur présence dans l’alimentation devrait donc être très limitée.

Cependant, ce type d’aliment invite le consommateur à continuer la consommation malgré le manque d’appétit. De cette manière, le bilan énergétique est déséquilibré, ce qui a un impact négatif sur la santé.

Il est important que ces produits apparaissent le moins possible dans l’alimentation. Tous ces comestibles hyper appétissants peuvent encourager une consommation excessive qui devrait être évitée.

Si nous continuons à manger des ultra-transformés en permanence, des surpoids et des maladies métaboliques pourraient apparaître.

5. Ne pas faire ses courses l’estomac vide

L’une des erreurs commises par une grande partie de la population est de faire ses courses le ventre vide. Cela augmente le risque de remplissage du panier avec des produits hyper-appétissants à haute teneur en sucre, ce qui favorise l’apparition des situations ci-dessus.

Nous vous recommandons d’aller au supermarché l’estomac plein pendant que vous digérez. De plus, il est important que vous fassiez une liste de tout ce dont vous avez besoin avant de quitter la maison.

Moins d’improvisation, mieux c’est. De cette façon, vous pourrez éviter d’acheter des produits malsains à forte teneur en sucre qui peuvent nuire à votre santé à moyen terme.

Autres stratégies pour éviter de continuer à manger quand nous sommes rassasiés

En plus de prendre en compte les aspects diététiques, il faut savoir que d’autres facteurs peuvent influencer la sensation d’appétit. L’un d’eux est l’activité physique. L’exercice parvient à rendre le mécanisme de satiété plus efficace, à partir de la régulation du système hormonal.

D’autre part, il existe des preuves qui indiquent que la pratique sportive est l’une des meilleures méthodes pour maintenir un bon état de composition corporelle. Il est conseillé de faire régulièrement de l’exercice.

Dans le même temps, il est essentiel de garantir un bon repos. Selon une étude publiée dans la revue Nutrients, dormir trop peu ou trop peut augmenter l’appétit, en plus de provoquer un métabolisme plus lent et moins efficace.

Il en résulte un déséquilibre du bilan énergétique, ce qui favorise la prise de poids. Pour cette raison, il est conseillé de dormir entre 6 et 8 heures par jour, en essayant de réduire les niveaux de stress afin que les interruptions de sommeil soient minimes.

Pourquoi continuons-nous à manger quand nous sommes rassasiés? L’action de certains compléments

Il a été démontré que certains suppléments augmentent la satiété. Ils sont donc utiles si nous continuons régulièrement à manger lorsque nous sommes rassasiés et que nous avons du mal à nous arrêter. Ceux qui contiennent de la caféine sont ceux qui ont les meilleurs effets, car cette substance est considérée comme anorexique.

Quoi qu’il en soit, vous devez être prudent avec eux. À fortes doses, la caféine peut devenir toxique. C’est aussi une substance qui génère de la tolérance, de sorte que le corps s’habitue progressivement à son apport, réduisant les effets qu’il provoque.

Dans ce cas, il faudra réduire la consommation pendant une à deux semaines, pour la reprendre plus tard.

Les concentrés de thé vert peuvent également être utiles lorsque l’objectif est de créer une plus grande sensation de satiété. De plus, ceux-ci ont la capacité de stimuler l’oxydation des graisses, ce qui se traduit par une réduction du poids corporel. De cette manière, l’état de santé est amélioré à moyen et long terme.

Pourquoi continuons-nous à manger malgré la sensation de satiété? Solutions chirurgicales

Il existe des cas pathologiques de personnes incapables de contrôler leur appétit, en raison de différents problèmes de régulation hormonale. Des solutions chirurgicales ont été conçues pour de telles situations.

Le plus fréquent de tous est le ballon gastrique, quelque chose de commun chez les patients souffrant d’obésité morbide. Avec lui, la capacité de l’estomac est réduite, c’est pourquoi la suppression de l’appétit est stimulée, ce qui réduit considérablement les apports alimentaires.

Des réductions d’estomac peuvent également être pratiquées. Cependant, ces mesures n’ont pas un effet aussi positif, car cet organe a une certaine capacité élastique. Au fil du temps, il peut retrouver sa taille d’origine.

Si le problème est lié à des habitudes de vie hormonales ou malsaines, il existe une possibilité de rechute. Pour cette raison, un processus de rééducation complémentaire est toujours recommandé.

Pourquoi continuons-nous à manger malgré notre satiété sachant que cela nuit à notre santé?

Comme vous l’avez vu, il n’est pas conseillé de continuer à manger une fois que nous sommes rassasiés. Si cette action est répétée trop fréquemment, le risque de développer une obésité augmente. Il faut rappeler que de bonnes habitudes alimentaires sont déterminantes pour moduler l’état de santé.

Enfin, ces conseils vous aideront à atténuer cette problématique, surtout si vous êtes un consommateur émotionnel. Essayez toujours de vous concentrer sur l’acte de manger lui-même. Éviter les distractions sera essentiel afin de consommer la quantité optimale de nourriture.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quels sont les 7 âges de l’appétit?
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Quels sont les 7 âges de l’appétit?

L'appétit varie au fil des années ainsi que les besoins nutritionnels..Quels sont les 7 âges de l'appétit tout au long de la vie?



  • Ortega FB, Lavie CJ, Blair SN. Obesity and Cardiovascular Disease. Circ Res. 2016 May 27;118(11):1752-70
  • Jeong JN. Effect of Pre-meal Water Consumption on Energy Intake and Satiety in Non-obese Young Adults. Clin Nutr Res. 2018 Oct;7(4):291-296.
  • Warrilow A, Mellor D, McKune A, Pumpa K. Dietary fat, fibre, satiation, and satiety-a systematic review of acute studies. Eur J Clin Nutr. 2019 Mar;73(3):333-344
  • Jensen T, Abdelmalek MF, Sullivan S, Nadeau KJ, Green M, Roncal C, Nakagawa T, Kuwabara M, Sato Y, Kang DH, Tolan DR, Sanchez-Lozada LG, Rosen HR, Lanaspa MA, Diehl AM, Johnson RJ. Fructose and sugar: A major mediator of non-alcoholic fatty liver disease. J Hepatol. 2018 May;68(5):1063-1075.
  • Swift DL, McGee JE, Earnest CP, Carlisle E, Nygard M, Johannsen NM. The Effects of Exercise and Physical Activity on Weight Loss and Maintenance. Prog Cardiovasc Dis. 2018 Jul-Aug;61(2):206-213.
  • Vidafar P, Cain SW, Shechter A. Relationship between Sleep and Hedonic Appetite in Shift Workers. Nutrients. 2020