Qu'est-ce qu'un prolapsus rectal? Symptômes et traitement

Le prolapsus rectal est une maladie rare qui peut être très inconfortable pour la personne qui en souffre. Heureusement, il existe de multiples options thérapeutiques qui permettent une solution définitive au problème.
Qu'est-ce qu'un prolapsus rectal? Symptômes et traitement

Écrit par Luis Rodolfo Rojas Gonzalez, 26 juillet, 2021

Dernière mise à jour : 26 juillet, 2021

Les pathologies gastro-intestinales, telles que l’incontinence fécale et la constipation, sont très inconfortables. Comme si cela ne suffisait pas, elles sont associées à diverses complications dans la région anorectale. L’une d’entre elles est le prolapsus rectal, qui diminue la qualité de vie.

Le prolapsus rectal n’est rien de plus que la saillie de la partie terminale du gros intestin ou du rectum à travers l’ouverture anale. Cette pathologie est due à un trouble des moyens de fixation du rectum, ce qui lui permet de glisser hors du corps. Le prolapsus est plus fréquent chez les personnes âgées, il affecte les deux sexes, bien que des études montrent que 90 % des cas concernent des femmes.

Symptômes du prolapsus rectal

Les manifestations cliniques rapportées par les personnes atteintes de prolapsus rectal sont très similaires à celles des personnes atteintes d’hémorroïdes. En ce sens, il est courant de ressentir un léger renflement dans la région anale, dont la taille peut varier.

La saillie du rectum à travers l’anus n’est généralement pas douloureuse, car l’organe n’a pas d’innervation sensorielle. Cependant, il est possible de signaler un inconfort à des degrés divers.

Il a été démontré que jusqu’à 75 % des patients atteints de cette maladie présentent une incontinence. D’autres symptômes peuvent également apparaître :

  • Démangeaisons anales.
  • Saignement pendant la défécation.
  • Sensation de vidange incomplète ou de ténesme rectal.
  • Sécrétion de mucus intestinal par l’anus.
  • Constipation.
Une personne constipée assise sur les toilettes.

Causes du prolapsus rectal

Les prolapsus rectaux sont liés à un grand nombre de conditions différentes. Il n’y a donc pas de cause unique. Ils apparaissent généralement comme une complication de maladies gastro-intestinales.

D’une manière générale, un dysfonctionnement des muscles situés dans le plancher pelvien en est la cause. De plus, les éléments de fixation du rectum peuvent être affaiblis.

L’un des facteurs de risque les plus importants est la grossesse. La croissance du bébé dans l’utérus augmente la pression sur le plancher pelvien. En effet, les femmes sont les plus susceptibles de souffrir de cette condition.

Parmi les autres facteurs qui prédisposent au prolapsus rectal chez l’adulte, on distingue les suivants:

  • Constipation chronique.
  • Efforts intenses lors de la défécation.
  • Diarrhée.
  • Malnutrition.

Cette condition peut également apparaître chez les enfants. Chez eux, la cause la plus fréquente est généralement une infection parasitaire.

Diagnostic

Les spécialistes sont en mesure de diagnostiquer le prolapsus rectal grâce à une anamnèse approfondie et à un examen physique de la région anorectale. Lors de la consultation, le médecin doit s’enquérir des pathologies gastro-intestinales sous-jacentes, telles que la constipation chronique.

L’examen physique est l’une des méthodes de diagnostic les plus importantes. Il est essentiel qu’un médecin inspecte la zone afin d’évaluer la protubérance et de la différencier d’une hémorroïde. Dans certains cas, une manœuvre de Valsalva sera nécessaire pour induire un prolapsus.

Le toucher rectal fournit également au médecin des informations importantes sur la pathologie, notamment l’état d’un muscle appelé sphincter interne de l’anus. Une coloscopie peut être indiquée afin de confirmer la présence d’une pathologie intestinale adjacente.

Traitement du prolapsus rectal

L’option thérapeutique la plus efficace pour traiter le prolapsus rectal est d’effectuer une intervention chirurgicale. Il existe différentes techniques avec un taux de réussite élevé. Cependant, le choix de la plus appropriée dépendra des caractéristiques de chaque personne.

L’approche abdominale pour la solution de cette condition est l’option la plus utilisée en raison d’un risque plus faible de récidive. Le rectum est mobilisé et attaché au sacrum. De son côté, l’opération périnéale est utilisée lorsqu’un abord abdominal n’est pas possible et consiste en l’ablation du segment prolabé.

Par ailleurs, le traitement médical des prolapsus rectaux est recommandé à toutes les personnes qui ne sont pas candidates à une intervention chirurgicale ou qui la rejettent. Cette option thérapeutique vise à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes.

Les principales indications médicales sont d’augmenter les apports alimentaires pour lutter contre la constipation. En ce sens, les plus recommandés sont les aliments riches en fibres, ainsi que les compléments alimentaires en fibres solubles. Il est également indiqué de boire beaucoup d’eau pendant la journée.

Enfant avec du papier toilette dans les mains.

La meilleure prévention est d’éliminer l’effort

Le prolapsus rectal est une affection rare dans laquelle une partie du rectum fait saillie à travers l’ouverture anale. Elle apparaît généralement comme une complication d’une pathologie adjacente. Les symptômes varient de la présence d’une grosseur dans la région à l’incontinence fécale.

Heureusement, il est possible d’empêcher son apparition. Pour cela, il suffit d’éliminer l’effort excessif fourni lors de la défécation. En ce sens, l’exécution des mêmes mesures mentionnées dans le traitement médical est efficace. Enfin, il est également possible de réparer le trouble avec une intervention chirurgicale.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fissure anale : tout ce qu’il faut savoir
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Fissure anale : tout ce qu’il faut savoir

Une fissure anale est une petite déchirure qui se produit au niveau de la surface externe de l'anus..Découvrez les moyens de la prévenir..



  • Rockbrand Campos L, Rojas Carranza H, Caro Pizarro V, Arias Vargas D et al. TEMA 2-2019: Manejo quirúrgico del prolapso rectal:
    una revisión de la literatura. Revista Clínica de la Escuela de Medicina UCR-HSJD. 2019; 9(6): 11-20.
  • González Contreras Q, Bahena-Aponte J. Prolapso rectal. Cirujano General. 2011; 33 (Supl. 1): S54-S60.
  • Feliu Rosa J, Estepa Pérez J, Santana Pedraza T, González Gutiérrez L. Prolapso rectal completo. Presentación de un caso. Medisur. 2017; 15 (5): 701-705.
  • Bordeianou L, Hicks CW, Kaiser AM, Alavi K et al. Rectal prolapse: an overview of clinical features, diagnosis, and patient-specific management strategies. J Gastrointest Surg. 2014;18(5):1059-69.
  • Gourgiotis S, Baratsis S. Rectal prolapse. Int J Colorectal Dis. 2007;22(3):231-43.
  • Kumar N, Kumar D. Fecal incontinence and rectal prolapse. Indian J Gastroenterol. 2019;38(6):465-469.