Quels sont les symptômes de l'endométriose?

L'endométriose est un problème de santé très courant. Selon les données fournies par l'Office of Women's Health, elle touche environ 11% de la population dans des pays comme les États-Unis.
Quels sont les symptômes de l'endométriose?

Écrit par Maite Córdova Vena, 19 août, 2021

Dernière mise à jour : 19 août, 2021

L’endométriose est un trouble gynécologique courant. Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle touche 10 % de la population féminine en âge de procréer dans le monde. Elle se caractérise par le développement de tissu endométrial en dehors de l’utérus et peut se manifester de différentes manières selon les femmes. Cependant, il est possible de parler des symptômes les plus courants de l’endométriose.

Même si l’intensité et la combinaison des symptômes peuvent varier d’une femme à l’autre, ceux que nous allons développer ci-dessous sont parmi les plus caractéristiques. Commençons par le plus important: les douleurs pelviennes.

Douleur intense

Une femme qui a mal au ventre.

L’endométriose est une maladie qui peut avoir un grand impact sur la vie d’une femme. Il ne s’agit pas d’un syndrome prémenstruel particulièrement douloureux qui affecte occasionnellement. C’est plutôt un problème de santé chronique qui nécessite un traitement et un suivi appropriés.

Elle provoque des douleurs très intenses pendant les règles (et qui peuvent aussi être invalidantes), mais aussi pendant (ou après) un rapport sexuel, lors de la miction ou de la défécation pendant les règles.

Les crampes menstruelles sont si intenses qu’elles peuvent amener les femmes à suspendre leurs activités personnelles ou professionnelles. De plus, elles peuvent s’aggraver avec le temps.

Parfois, la douleur s’accompagne d’autres symptômes, tels que diarrhée, constipation, ballonnements et nausées.

Il faut savoir que l’intensité de la douleur ne correspond pas toujours à la sévérité de l’endométriose.

La douleur a tendance à devenir chronique, en raison de l’hypersensibilisation des centres de la douleur du cerveau. Elle affecte le plus souvent le bassin et le bas du dos. Pour cette raison, un traitement et une surveillance appropriés sont réellement nécessaires.

Rapports sexuels douloureux

Le Bureau de la Santé des Femmes déclare que la douleur qui survient pendant ou après l’activité sexuelle est généralement décrite comme « profonde ». Elle est différente de la sensation au début de la pénétration (qui est généralement facilement tolérée).

  • La douleur est causée par les lésions de l’endomètre, le tissu cicatriciel et le point où ils se trouvent.
  • Les positions sexuelles qui favorisent une pénétration profonde sont particulièrement douloureuses.

Symptômes de l’endométriose: Menstruations abondantes

Les femmes atteintes d’endométriose ont généralement un flux sanguin plus important pendant leurs règles que les femmes qui n’en souffrent pas. Cependant, cela peut varier d’une femme à l’autre, et il peut même y avoir des cas où les menstruations sont faibles.

  • “Certaines femmes signalent des saignements prémenstruels ou des saignements entre les règles”, signalent certaines sources.

Dépression et fatigue

En raison de la douleur et de l’impact que la maladie elle-même peut provoquer dans diverses sphères de la vie (y compris la sphère sexuelle), il est fréquent que les femmes atteintes d’endométriose ressentent de la fatigue et développent une dépression.

Symptômes de l’endométriose: Problèmes de miction

D’autres symptômes de l’endométriose sont des problèmes de miction. Cela peut aller d’une miction douloureuse, d’une urgence d’aller aux toilettes et d’une miction fréquente au sang dans les urines. L’inconfort peut devenir plus intense pendant la menstruation.

Constipation ou diarrhée

Les femmes atteintes d’endométriose peuvent également éprouver alternativement des épisodes de constipation et de diarrhée. Certaines peuvent même ressentir de la douleur lorsqu’elles évacuent des gaz et vont à la selle.

Symptômes de l’endométriose: stérilité

Une femme souffrante couchée dans son lit.

En plus des symptômes de l’endométriose déjà mentionnés, une femme atteinte de cette maladie peut présenter des difficultés à tomber enceinte. Cependant, toutes les femmes atteintes de la maladie ne seront pas stériles.

Nous ne savons pas encore pourquoi certaines femmes atteintes d’endométriose souffrent d’infertilité et d’autres pas. Néanmoins, les experts de Cochrane indiquent que la gravité de la maladie et la localisation du tissu semblent jouer un rôle important.

“L’infertilité survient en raison des effets probables de l’endométriose dans la cavité pelvienne, les ovaires, les trompes de Fallope ou l’utérus”, explique l’OMS. Autrement dit, dans la mesure où la maladie compromet le système reproducteur, la fertilité peut être diminuée.

  • Certaines techniques de procréation assistée (ART) ou d’autres, dont la fécondation in vitro (FIV), peuvent être utilisées, même dans les cas graves.
  • Le traitement chirurgical de l’endométriose peut aider à restaurer la fertilité naturelle, indiquent certaines études sur le sujet.

A quel moment aller chez le médecin?

Si vous ressentez une gêne et soupçonnez une endométriose ou un autre problème gynécologique, il est préférable de consulter le spécialiste dès que possible. Ainsi, vous pouvez sortir de tout doute et recevoir rapidement le traitement le plus approprié.

Gardez à l’esprit que l’endométriose peut survenir de manière asymptomatique dans certains cas, il n’est donc pas conseillé de sauter les examens gynécologiques réguliers.

En revanche, si vous avez reçu un diagnostic d’endométriose, vous devez maintenir un contrôle gynécologique régulier et suivre le traitement prescrit par votre médecin. En ce sens, rappelons que l’adhésion au traitement fait partie de sa réussite, comme le confirment diverses sources spécialisées.

D’autre part, il est recommandé de maintenir un mode de vie sain, qui se concentre non seulement sur une alimentation saine et une activité physique régulière, mais également sur la gestion du stress émotionnel et la prise en charge globale de la santé.

Si vous avez des inquiétudes concernant le traitement ou si vous souhaitez essayer d’autres alternatives, il est important que vous en discutiez avec le spécialiste pour procéder de la manière la plus sûre et la plus bénéfique possible. Ne suspendez pas le traitement sans autorisation, car cela pourrait être contre-productif.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ménopause: symptômes et complications
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Ménopause: symptômes et complications

La ménopause est la période que les femmes traversent lorsqu'elles cessent d'avoir leurs règles..Ce processus survient généralement à partir de 45 ...