Quel est le traitement de l'endométriose?

Un traitement précoce est important, mais son adhérence est ce qui garantit généralement son succès. Pour cette raison, la communication entre le spécialiste et le patient est essentielle.
Quel est le traitement de l'endométriose?

Écrit par Maite Córdova Vena, 29 août, 2021

Dernière mise à jour : 29 août, 2021

Le traitement de l’endométriose est établi en fonction du degré d’affectation de la maladie, de la gravité des symptômes, ainsi que de l’âge et de l’état de santé de la femme. D’autre part, le désir de tomber enceinte ou non est également pris en compte.

Lorsque la douleur est légère, le traitement de l’endométriose peut consister en des médicaments en vente libre (comme les AINS). Cependant, si la douleur est intense, ces médicaments seront insuffisants. Par conséquent, la douleur ne peut pas être abordée de la même manière dans tous les cas.

Prescriptions pour le traitement de l’endométriose

Dans le traitement de l’endométriose, il est courant d’associer plusieurs médicaments. Généralement analgésiques et hormonothérapie.

Analgésiques

Si la douleur est d’intensité modérée à sévère, votre médecin peut vous prescrire des analgésiques pour la contrôler. Contrairement à ce qui se passe dans d’autres problèmes de santé, tels que la fibromyalgie, les médicaments opioïdes peuvent être prescrits dans cette approche.

Elagolix est le seul médicament approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) pour traiter la douleur de l’endométriose chez les femmes qui ne veulent pas tomber enceintes.

Hormonothérapie

Étant donné que les œstrogènes peuvent aggraver les symptômes de la maladie, l’hormonothérapie vise à contrôler leur production dans le corps. Un autre effet bénéfique de cette thérapie est qu’elle aide à ralentir la croissance des tissus à l’extérieur de l’utérus:

  • Pilules contraceptives: contiennent des œstrogènes et de la progestérone synthétiques, qui aident à réguler les cycles menstruels et à réduire l’inconfort. Bien qu’elles soient une option sûre, il est important de maintenir un suivi gynécologique car elles peuvent avoir des effets secondaires.
  • Progestatif/progestérone (médroxyprogestérone ou noréthindrone): Ces options permettent de réduire l’impact des symptômes et de ralentir la croissance des implants endométriaux ectopiques.
  • Agonistes de la gonadolibérine (GnRH): Cela inclut l’Elagolix que nous avons mentionné, car il aide à supprimer la production de gonadotrophines, d’hormone lutéinisante (LH) et d’hormone folliculostimulante (FSH).
  • Danazol: il s’agit d’une hormone mâle synthétique ou d’un androgène qui n’est généralement pas utilisé en première intention, mais lorsque l’endométriose ne répond pas aux autres approches. Il a plusieurs effets secondaires graves.
Pilules contraceptives pour le traitement de l'endométriose.

Traitement chirurgical de l’endométriose

Lorsque la douleur est sévère et ne peut être contrôlée avec les options ci-dessus, et qu’il existe également des problèmes de fertilité, une intervention chirurgicale est envisagée. Elle peut consister en une laparoscopie ou une laparotomie, expliquent les experts.

Par ailleurs, la chirurgie aide à éliminer les blessures et parfois les tissus cicatriciels. En effet, l’objectif est de traiter l’endométriose et d’éviter d’endommager les tissus sains qui l’entourent.

Le traitement hormonal n’est pas supprimé après la chirurgie. En fait, il est indicatif, sauf si la femme souhaite devenir enceinte, comme l’explique parfaitement l’Office for Women’s Health.

Même si le pronostic est bon, la chirurgie n’est pas un traitement curatif. En effet, même lorsque l’intervention est réussie, la douleur peut revenir à tout moment.

Médicaments en vente libre

Certains des médicaments en vente libre qui peuvent être utilisés avec succès pour traiter l’endométriose sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène ou le naproxène. Ces derniers aident à soulager les douleurs mineures.

Si la femme ne veut pas tomber enceinte, elle peut se tourner vers les AINS. Cependant, si vous souhaitez obtenir une grossesse (dans un avenir proche ou lointain), d’autres options devront être envisagées. Dans certains cas, votre médecin peut suggérer une combinaison d’analgésiques en vente libre avec des traitements hormonaux, selon le Manuel MSD.

Soins personnels et mode de vie dans le traitement de l’endométriose

En complément de tout ce qui précède, il est essentiel que les femmes essaient de maintenir de bonnes habitudes de vie. Manger sainement, se reposer suffisamment quotidiennement, faire de l’exercice régulièrement et d’autres mesures peuvent contribuer à un soulagement et à une amélioration significatifs.

Conseils alimentaires

Il n’existe pas de régime pour l’endométriose en tant que tel. Cependant, il faut tenir compte du fait qu’une bonne alimentation peut être bénéfique pour favoriser un bien-être global et prévenir les complications.

Selon le Dr Miriam Al Adib Mendiri, adopter et maintenir un régime alimentaire qui aide à équilibrer les œstrogènes (et ainsi éviter l’hyperoestrogénie) et à diminuer l’inflammation peut être bénéfique. Certaines lignes directrices à garder à l’esprit seraient donc les suivantes:

  • Inclure régulièrement des sources d’acides gras oméga 3 dans l’alimentation.
  • Maintenir une consommation régulière de fruits et légumes.
  • Obtenir suffisamment de fibres au quotidien.
  • Prendre régulièrement des probiotiques et des prébiotiques.
  • Modérer la consommation de viande rouge.
  • Privilégier la consommation de céréales complètes aux céréales raffinées.

De même, vous pouvez consulter le spécialiste sur la consommation de suppléments multivitaminés. Il est déconseillé de les prendre sans l’approbation du spécialiste.

Cuillère de son d'avoine.

Faire de l’exercice

Les experts du Center for Young Women’s Health (CYWH) indiquent que l’exercice n’aggrave pas les symptômes de l’endométriose et qu’il peut être très utile pour les contrôler. Ainsi, ils recommandent de faire environ 60 minutes par jour.

  • La marche, la danse, la natation et le yoga sont quelques options.
  • Les exercices de haute intensité ne sont pas recommandés car ils peuvent favoriser l’inconfort.
  • La pratique sportive peut être associée à des séances de kinésithérapie pour un plus grand soulagement.

Bains de siège et autres

Des bains de siège chauds ainsi que les compresses chaudes peuvent également aider à soulager la douleur et peuvent être effectués plusieurs fois par jour. Avant d’ajouter tout type d’ingrédient naturel, il est préférable de consulter votre médecin.

Les compresses chaudes doivent toujours être placées avec de la gaze ou un chiffon fin sur la zone. Cela évite de brûler la peau.

Même si les preuves sont limitées et que son efficacité n’a pas été prouvée, l’acupuncture peut être considérée comme un complément pour soulager la douleur.

Enfin, il est important de garder à l’esprit que l’adhérence au traitement est ce qui garantira une partie de votre succès. Pour cette raison, il est essentiel de toujours maintenir une bonne communication avec le spécialiste, pas seulement lors de la résolution de problèmes spécifiques.

Cela pourrait vous intéresser ...
Endométriose et infertilité: comment sont-elles liées?
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Endométriose et infertilité: comment sont-elles liées?

La relation entre l'endométriose et l'infertilité n'est pas rare..Quelle est-elle? Comment ces deux conditions sont-elles reliées? etc..