Les 5 allergies les plus courantes chez les enfants

Bien que les allergies chez les enfants soient très courantes, elles passent souvent inaperçues ou sont prises pour un simple rhume. Découvrez les types les plus courants et leur manifestation clinique.
Les 5 allergies les plus courantes chez les enfants

Écrit par Josberth Johan Benitez Colmenares, 18 août, 2021

Dernière mise à jour : 18 août, 2021

Les réactions allergiques sont l’une des principales maladies chroniques détectées dès le plus jeune âge. Selon l’American College of Allergy, Asthma and Immunology, 50 millions de cas sont signalés aux États-Unis chaque année, avec une prévalence importante chez les enfants. Apprendre à distinguer les allergies les plus courantes chez les enfants est important pour accélérer le diagnostic.

Malheureusement, tous les mineurs ne sont pas suivis par un allergologue. Mais cela est très important, car face à une réaction grave, la vie du mineur peut être en danger. Aujourd’hui, nous vous montrons les types d’allergies infantiles les plus courants et comment les distinguer des autres.

1. Allergie alimentaire

Aliments allergènes.

Selon les données de l’American Academy of Pediatrics, environ 7,6 % des enfants souffrent d’allergies alimentaires. Une bonne partie d’entre eux ne sont pas diagnostiqués par un spécialiste, ou ont reçu un diagnostic erroné à propos d’une affection gastro-intestinale. On peut catégoriser deux types de réactions alimentaires:

  1. Celle qui survient chez les nourrissons sensibles par le lait de leur mère.
  2. Celle qui se développe après 6 mois de naissance, quand les bébés commencent l’alimentation solide.

Comme les enfants incluent des aliments dans leur alimentation, les risques de réactions allergiques augmentent. Il existe des groupes d’aliments particulièrement sensibles pour les êtres humains. D’après la médecine Johns Hopkins, 90 % de tous les cas sont dus aux éléments suivants:

  • Lait.
  • Œuf.
  • Noix.
  • Blé.
  • Soja.
  • Poisson.
  • Fruit de mer.

Les symptômes se développent entre quelques minutes à quelques heures après l’ingestion. En plus des manifestations gastro-intestinales, le patient présente généralement un eczéma, de l’urticaire, un oedème et des démangeaisons, une respiration sifflante et un essoufflement. Les chercheurs soulignent que 33 % des réactions anaphylactiques chez les enfants sont dues à des allergies alimentaires.

2. Rhinite allergique

Également connu sous le nom de rhume des foins ou rhinite saisonnière, il s’agit d’un type de réaction allergique déclenchée par le pollen des arbres ou des plantes. Certaines études indiquent qu’il s’agit de l’une des allergies les plus fréquentes chez l’enfant, avec une prévalence qui varie entre 10 % et 40 % selon la situation géographique.

Par ailleurs, elle est plus fréquente pendant les saisons critiques (printemps et été), car c’est le moment opportun pour que les plantes libèrent du pollen dans l’air. Certaines variantes, comme l’allergie à l’ambroisie, sont plus fréquentes au début de l’automne. Néanmoins, le pollen n’est pas le seul responsable de la rhinite infantile. Children’s National souligne d’autres déclencheurs tels que:

  • Poussière.
  • Acariens.
  • Squames animales.

Ces cas sont considérés comme des rhinites pérennes, car elles apparaissent tout au long des 12 mois de l’année. Le rhume des foins chez les enfants provoque les symptômes classiques d’une réaction allergique: nez qui coule et se bouche, yeux larmoyants et éternuements.

3. Dermatite atopique, l’une des allergies les plus fréquentes chez les enfants

D’autres types d’allergies parmi les plus courants chez les enfants se manifestent au niveau de la peau. Il existe de nombreuses variantes de ce type, mais la dermatite atopique est de loin la plus courante. En effet, les preuves indiquent qu’elle touche entre 10 % et 20 % des enfants dans les pays développés, avec une manifestation chronique. Elle est causée par une combinaison de gènes et de facteurs environnementaux.

La National Eczema Association indique que la réaction est principalement concentrée dans le visage, les coudes et les genoux. Elle peut également apparaître sur le cuir chevelu, les oreilles et le torse, mais jamais (ou presque jamais) au niveau des fessiers. Parmi ses symptômes, nous soulignons les suivants:

  • Des éruptions cutanées qui s’accompagnent de rougeurs.
  • Peaux sèches à l’aspect et à la texture squameuses.
  • Plaies ouvertes avec croûtes.
  • Démangeaisons et léger gonflement.

Si les enfants grattent les éruptions cutanées, elles peuvent se remplir de pus et les croûtes prennent une teinte jaunâtre. Par ailleurs, la dermatite atopique peut accompagner les allergies précédentes, c’est-à-dire l’allergie alimentaire et le rhume des foins. Mais, elle peut également se manifester de manière isolée.

4. Asthme allergique

L’asthme infantile a de nombreuses explications. Certains cas se développent en présence d’un rhume (c’est-à-dire de déclencheurs infectieux), d’autres d’allergènes tels que le pollen, les acariens, les moisissures et certains aliments. Selon la Asthma and Allergy Foundation of America, parmi ses principaux symptômes, nous soulignons les suivants:

  • Essoufflement.
  • respiration sifflante.
  • Douleur de poitrine.
  • Difficulté à respirer.

Comme pour les autres allergies courantes chez les enfants de cette liste, cette condition peut être atténuée par la puberté. Asthme Canada note que les deux tiers des enfants entrent en rémission à ce stade. Ce qui signifie que la fréquence et l’intensité des symptômes seront beaucoup plus faibles. Dans certains cas, des années ou des décennies peuvent s’écouler entre les réactions.

5. Allergie médicamenteuse

Médicaments contre les allergies.

Certaines études indiquent que des réactions allergiques à l’ingestion de médicaments surviennent chez 2,9 % à 16,8 % des patients pédiatriques. Elles apparaissent généralement entre 1 et 72 heures après le contact avec le médicament à travers une manifestation bénigne. Le CS Mott Children’s Hospital indique les signes avant-coureurs suivants:

  • Urticaire.
  • Taches rouges sur différentes parties de la peau.
  • Respiration sifflante et essoufflement.
  • Toux accompagnée d’un écoulement nasal.
  • Ampoules sur la peau.

Tout médicament peut provoquer des effets indésirables chez les enfants. Les plus courants sont la pénicilline, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme l’aspirine), les anticonvulsivants, les médicaments hyperthyroïdiens et certains vaccins.

Dans de très rares cas, les patients développeront une réaction anaphylactique, qui nécessite une injection d’épinéphrine pour le traitement. C’est pourquoi il est recommandé que toute thérapie médicamenteuse soit médiée par un spécialiste qualifié.

La plupart des réactions sont traitées avec des antihistaminiques, des corticostéroïdes et des stabilisateurs des mastocytes. Le traitement est toujours personnalisé et les réponses de l’enfant sont surveillées pendant des jours après le début du traitement. Il ne faut donc jamais commencer un traitement sans l’aval d’un spécialiste.

Immunothérapie pour les allergies courantes chez les enfants

Des études et des recherches attestent de la viabilité de l’immunothérapie comme traitement des réactions allergiques fréquentes chez l’enfant. Lorsqu’elles ne peuvent pas être contrôlées par les thérapies classiques, elles sont très fréquentes et des biomarqueurs spécifiques ont été retrouvés chez le patient, le spécialiste peut alors proposer leur application.

Contrairement aux alternatives pharmacologiques, l’immunothérapie s’attaque directement aux causes des allergies. Elle consiste à exposer progressivement des allergènes à l’organisme du patient, afin qu’il devienne insensible à leur présence. Ses résultats peuvent être maintenus à long terme. Il existe même la possibilité d’une rémission complète.

Pour ce faire, vous devez être conscient des manifestations et vous adresser à un pédiatre ou un allergologue lorsque vous identifiez les symptômes d’une réaction.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quelles sont les différences entre les allergies et le rhume?
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Quelles sont les différences entre les allergies et le rhume?

Malgré la confusion chez les patients, il existe plusieurs différences entre les allergies et le rhume..En quoi diffèrent ces deux conditions?



  • Alvaro-Lozano M, Akdis CA, Akdis M, Alviani C, Angier E, Arasi S, Arzt-Gradwohl L, Barber D, Bazire R, Cavkaytar O, Comberiati P, Dramburg S, Durham SR, Eifan AO, Forchert L, Halken S, Kirtland M, Kucuksezer UC, Layhadi JA, Matricardi PM, Muraro A, Ozdemir C, Pajno GB, Pfaar O, Potapova E, Riggioni C, Roberts G, Rodríguez Del Río P, Shamji MH, Sturm GJ, Vazquez-Ortiz M. EAACI Allergen Immunotherapy User’s Guide. Pediatr Allergy Immunol. 2020 May;31 Suppl 25(Suppl 25):1-101.
  • Dinakar C. Anaphylaxis in children: current understanding and key issues in diagnosis and treatment. Curr Allergy Asthma Rep. 2012 Dec;12(6):641-9.
  • La Rosa M, Lionetti E, Leonardi S, Salpietro A, Bianchi L, Salpietro C, Miraglia Del Giudice M, Ciprandi G, Marseglia GL. Specific immunotherapy in children: the evidence. Int J Immunopathol Pharmacol. 2011 Oct;24(4 Suppl):69-78.
  • Park JS, Suh DI. Drug Allergy in Children: What Should We Know? Clin Exp Pediatr. 2020 Jun;63(6):203-210.
  • Turner, P. J., & Kemp, A. S. Allergic rhinitis in children. Journal of paediatrics and child health. 2012; 48(4): 302-310.