Emphysème: 4 différents types selon leurs causes

L'emphysème est une affection pulmonaire qui entraîne des complications respiratoires. Voyons quelles sont ses manifestations possibles.
Emphysème: 4 différents types selon leurs causes

Écrit par Josberth Johan Benitez Colmenares, 11 septembre, 2021

Dernière mise à jour : 11 septembre, 2021

L’emphysème est l’une des manifestations possibles de la maladie pulmonaire obstructive chronique (BPCO). Il se caractérise par des dommages à la muqueuse des alvéoles qui entrave le processus respiratoire. Selon l’American Lung Association, la maladie met des années à développer des symptômes et ne possède pas de traitement. Voici les principaux types d’emphysème.

Il n’est pas rare que cette affection soit confondue avec la bronchite chronique, mais comme nous vous l’avons déjà dit, il existe plusieurs différences entre les deux. La progression de la maladie est lente, de sorte que les patients doivent faire face à ses séquelles au fil des ans.

Types d’emphysème selon leurs causes

La première division des types d’emphysème se trouve dans leurs causes. Nous mettons ainsi en évidence les types suivants:

  • Emphysème pulmonaire héréditaire: bien qu’il n’affecte qu’un petit groupe de patients, les preuves à cet égard indiquent que le déficit en alpha-1 antitrypsine est un déterminant au moment du développement de l’emphysème. Cela explique pourquoi des cas sont signalés chez les non-fumeurs. Le tabac, cependant, est le principal déclencheur.
  • Emphysème BPCO: dans ces cas, il n’y a pas de déficit en alpha-1 antitrypsine, bien qu’il y ait une accumulation excessive de protéases. Cela provoque la destruction de l’élasticité des alvéoles.
Une cigarette cassée en deux.

Principaux types d’emphysème

La littérature médicale classique considère trois types d’emphysème. Il existe cependant davantage de variants, car certains cas ne peuvent pas être regroupés avec les autres. En général, il n’y a pas de différences de pronostic ou d’évolution entre eux.

1. Centroacinaire

Selon les chercheurs, l’emphysème centroacinaire est la manifestation la plus courante de cette affection. Il est également connu sous le nom de proximal ou centrolobulaire et se distingue parce qu’il affecte la partie supérieure des poumons.

Il se développe beaucoup chez les fumeurs. On pense donc que la fumée de cigarette est son principal déclencheur. L’exposition passive et active peut le générer.

Ce type d’emphysème a également une division intrinsèque. Des études ont identifié trois sous-types, qui sont simplement appelés types A, B et C. Il peut se développer par interaction avec des particules de fumée provenant de sources autres que le tabac, comme la cuisine avec du bois de chauffage ou le travail dans les mines de charbon.

2. Panacinaire

Il est également connu sous le nom d’emphysème panlobulaire. On ne sait pas ce qui peut en être la cause, bien que certains évoquent un déficit en alpha-1 antitrypsine, un abus de Ritaline ® ou le syndrome de Swyer.

Dans ce cas, il affecte la moitié inférieure des poumons et génère une masse uniforme d’espaces d’air dans les alvéoles. Ce type est à son tour divisé en deux sous-types, selon leur répartition.

3. Paraseptal

Aussi appelé emphysème distal. Les preuves suggèrent que cette variante est plus fréquente chez les hommes de plus de 60 ans qui ont également l’habitude de fumer. Cette fois, les épisodes se concentrent autour du septum et de la plèvre, avec une incidence plus élevée dans la partie supérieure.

Ce type ne provoque pas de symptômes. Cela rend le diagnostic difficile, du moins d’un point de vue clinique. Parfois, il se développe comme une séquelle d’un pneumothorax.

4. Irrégulier

Moins fréquents que les types d’emphysème ci-dessus, certains patients développent également une manifestation irrégulière d’emphysème. Il se distingue par des processus de guérison. Ce qui a conduit certains à l’appeler emphysème cicatriciel ou paracicatrice.

À leur tour, d’autres types mineurs de la maladie sont l’emphysème combiné (plusieurs types en même temps), bulleux, sénile, interstitiel et lobulaire. Parfois, les patients développent une fibrose pulmonaire en compagnie de l’une de ces variantes.

Un homme âgé allongé avec un masque à oxygène.

Les types d’emphysème révèlent sa gravité

Bien qu’elle soit souvent ignorée, la BPCO est l’une des maladies qui cause le plus grand nombre de décès chaque année. En fait, et selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il s’agit de la troisième cause de décès dans le monde, avec un total de 3,23 millions de décès rien qu’en 2019.

Considérant que son principal facteur de risque est la fumée de tabac, il est fortement conseillé de réduire ou d’abandonner complètement sa consommation. Vivre une vie saine, éviter les irritants respiratoires et se faire vacciner contre les infections peuvent également faire pencher la balance en votre faveur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que la saturation en oxygène et comment la mesurer?
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Qu’est-ce que la saturation en oxygène et comment la mesurer?

La saturation en oxygène est très utile pour déterminer la gravité de diverses maladies pulmonaires..Quels sont les outils pour la mesurer?



  • Araki, T., Nishino, M., Zazueta, O. E., Gao, W., Dupuis, J., Okajima, Y., … & Hatabu, H. Paraseptal emphysema: prevalence and distribution on CT and association with interstitial lung abnormalities. European journal of radiology. 2015; 84(7): 1413-1418.
  • Molfino, N. A. Hereditary Pulmonary Emphysema. In Emery and Rimoin’s Principles and Practice of Medical Genetics and Genomics. 2020; 361-403.
  • Takahashi, M., Yamada, G., Koba, H., & Takahashi, H. (2012). Classification of centrilobular emphysema based on CT-pathologic correlations. The open respiratory medicine journal. 2012; 6: 155.
  • Takahashi, M., Fukuoka, J., Nitta, N., Takazakura, R., Nagatani, Y., Murakami, Y., … & Murata, K. Imaging of pulmonary emphysema: a pictorial review. International journal of chronic obstructive pulmonary disease. 2008; 3(2): 193.