Comment faire baisser le rythme cardiaque?

Il existe de nombreuses façons de baisser votre rythme cardiaque, ainsi que des moyens d'apprendre à le contrôler. Voici nos astuces...
Comment faire baisser le rythme cardiaque?

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

La fréquence cardiaque est comprise comme le nombre de battements cardiaques en 60 secondes. En général, la fréquence cardiaque, également connue sous le nom de pouls, est considérée comme un prédicteur d’une bonne santé. Beaucoup de gens se demandent s’il est possible de faire baisser le rythme cardiaque, et la réponse ne peut être qu’affirmative. Voici 9 façons de le faire.

Comme le souligne à juste titre la Fondation du cœur, la fréquence cardiaque au repos oscille entre 60 et 100 battements par minute. Lorsqu’une personne pratique une activité physique, sa fréquence peut facilement dépasser 160 battements. Dans les deux cas, elle est considérée comme normale et des variables telles que la prise de certains médicaments, les émotions ou l’anxiété peuvent modifier ces valeurs.

9 conseils pour baisser le rythme cardiaque

Les experts avertissent que le cœur n’est pas un métronome parfait. Votre fréquence cardiaque s’ajuste au niveau d’effort requis de votre cœur, et même dans des situations de repos, la fréquence cardiaque n’est pas la même. Le rythme cardiaque est souvent considéré comme un indicateur de bonne santé, bien qu’il soit important de noter que ces affirmations ont leurs nuances.

Une fréquence cardiaque plus faible se traduit par un rythme cardiaque plus sain, ainsi qu’une fonction cardiaque plus efficace. Vous pouvez réduire votre fréquence cardiaque avec de petits changements dans votre mode de vie, et surtout, ceux-ci vous procurent également d’autres avantages pour la santé. Voyons ce que vous pouvez faire pour baisser le rythme cardiaque.

1. Faire de l’exercice régulièrement

Comme l’indiquent les spécialistes, l’exercice régulier est le meilleur moyen de faire baisser le rythme cardiaque. Plus précisément, les exercices d’intensité moyenne/élevée et ceux qui se prolongent en permanence. En effet, un entraînement de faible intensité a moins d’impact et après quelques semaines sans activité, le cœur retrouve son rythme cardiaque normal.

Pour cette raison, il est important que l’exercice ou le sport que vous pratiquez soit d’intensité modérée ou élevée et que vous l’incluiez dans votre routine quotidienne. Bien sûr, commencez par un plan adapté à votre condition physique. Ne forcez pas le corps jusqu’à ce que vous ayez assez de résistance pour supporter une telle demande. Les premiers bénéfices sont perçus en quelques semaines seulement.

2. Pratiquer des techniques de respiration

Un couple qui respire dans la nature.

Les techniques de respiration sont connues pour affecter la fréquence cardiaque depuis des décennies. Les techniques qui fournissent une cadence régulière et lente de la fréquence respiratoire entraînent une diminution des battements cardiaques par minute. En général, la cadence des battements cardiaques augmente pendant l’inspiration et diminue pendant l’expiration.

Ceux qui pratiquent un sport constatent qu’ils peuvent contrôler leur rythme cardiaque en se concentrant uniquement sur leur respiration. Un processus respiratoire désordonné et exalté se traduit par des fréquences cardiaques plus élevées. Nous vous invitons alors à pratiquer des exercices de respiration à la maison, également pour contrôler votre fréquence respiratoire pendant que vous faites de l’exercice.

3. Contrôler le niveau de stress pour baisser le rythme cardiaque

Le stress déclenche une série de réactions physiques et psychologiques dans le corps. Entre autres, il élève le rythme cardiaque pour amener plus d’oxygène aux extrémités ; qui les prépare ensuite à traiter ce qu’on appelle la réponse de combat ou de fuite. Les scientifiques ont mis en garde contre la relation entre le stress et la fréquence cardiaque. Donc si vous voulez réduire votre fréquence cardiaque, vous devez contrôler le stress.

Il n’existe pas de recette magique pour réduire le stress, même si l’identification du catalyseur est le point de départ. En sachant ce qui vous cause du stress, vous pouvez élaborer un plan pour éviter de vous exposer à ces situations, ou en tout cas savoir vous contrôler le moment venu. Le yoga, la méditation, les massages et les habitudes relaxantes peuvent également être utiles pour cela.

4. Éviter la consommation de stimulants

Les stimulants comprennent le café, le tabac, les drogues récréatives et l’alcool. C’est un secret de polichinelle que tous ces éléments stimulent le rythme cardiaque et que leurs effets peuvent rester dans le corps pendant des heures, voire des jours après l’ingestion. Réduisez ou éliminez ces stimulants, ainsi que d’autres qui font partie de votre alimentation habituelle. Par exemple, les boissons énergisantes ou les sodas.

5. Écouter de la musique relaxante

Un lien a été trouvé entre la musique relaxante et une fréquence cardiaque faible. On ne vous dira pas quel genre de musique écouter, mais en général tout ce qui vous soulage est le bienvenu. Si vous le pouvez, choisissez de l’écouter avec des haut-parleurs, afin qu’elle ne se concentre pas uniquement sur les oreilles à travers les écouteurs.

6. Augmenter votre consommation de poisson pour baisser le rythme cardiaque

Une étude publiée dans Circulation en 2003 a révélé que la consommation régulière de poisson est associée à une réduction du rythme cardiaque. Vous pouvez inclure d’autres aliments riches en acides gras oméga-3, comme les noix et les céréales, dans votre alimentation. D’autres groupes comme la vitamine A, la vitamine C et les fibres alimentaires contribuent à la santé de votre cœur.

Il est également recommandé de contrôler votre apport en sodium. Le sodium peut augmenter votre tension artérielle, ce qui peut augmenter votre fréquence cardiaque. Les suggestions pour la population adulte de la Food and Drug Administration (FDA) sont de 2300 milligrammes de sodium par jour. C’est-à-dire une cuillère à café de sel de table répartie dans tous les aliments que vous consommez au cours de la journée.

7. Dormir suffisamment

Une femme qui dort.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) mettent en garde contre l’impact entre le sommeil et la santé cardiaque. Le manque de sommeil peut augmenter votre niveau de stress, votre tension artérielle et augmenter la probabilité de développer des maladies telles que le diabète. En règle générale, essayez de dormir entre 7 et 8 heures par jour, toujours sans interruption.

8. Maintenir un poids santé pour aider à baisser le rythme cardiaque

Le surpoids et l’obésité obligent le cœur à travailler plus fort. Cela se traduit, entre autres, par une augmentation de la tension artérielle et du rythme cardiaque. Le maintien d’un poids santé peut aider à réduire votre fréquence cardiaque, alors référez-vous à votre indice de masse corporelle pour vous assurer que votre poids se situe dans des limites saines.

9. Boire beaucoup de liquides pendant la journée

Il est prouvé que l’eau potable peut réduire la charge et le stress auxquels le cœur est exposé. Lorsqu’une personne est déshydratée, il y a moins de sang qui circule, en plus d’être plus épais. En conséquence, le cœur doit battre plus vite, ceci dans le but de maintenir l’apport de sang oxygéné aux différentes parties du corps.

Buvez régulièrement en moyenne 2 litres d’eau dans la journée. Augmentez votre consommation pendant l’été, surtout si vous faites des activités de plein air ou des efforts physiques. Faites attention à la couleur de votre urine et aux symptômes tels que la bouche sèche, les étourdissements ou les crampes musculaires comme indicateurs que vous ne buvez pas assez d’eau.

Nous répétons que la fréquence cardiaque n’est pas constante, de sorte que le matin et l’après-midi, elle varie même en situation de repos. Ne soyez pas obsédé par votre rythme cardiaque et essayez d’appliquer les conseils énumérés au quotidien. Si votre rythme cardiaque est supérieur à la normale, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

Cela pourrait vous intéresser ...
Insuffisance cardiaque: symptômes, causes et traitement
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Insuffisance cardiaque: symptômes, causes et traitement

L'insuffisance cardiaque est l'une des maladies cardiovasculaires les plus sérieuses car le cœur ne peut pas remplir sa fonction..Quelles sont ses ...



  • Carter, J. B., Banister, E. W., & Blaber, A. P. Effect of endurance exercise on autonomic control of heart rate. Sports medicine. 2003; 33(1): 33-46.
  • Dallongeville, J., Yarnell, J., Ducimetière, P., Arveiler, D., Ferrières, J., Montaye, M., … & Amouyel, P. Fish consumption is associated with lower heart rates. Circulation. 2003; 108(7): 820-825.
  • Kim HG, Cheon EJ, Bai DS, Lee YH, Koo BH. Stress and Heart Rate Variability: A Meta-Analysis and Review of the Literature. Psychiatry Investig. 2018;15(3):235-245.
  • Iwanaga, M., Kobayashi, A., & Kawasaki, C. Heart rate variability with repetitive exposure to music. Biological psychology. 2005; 70(1): 61-66.
  • Monnard, C. R., & Grasser, E. K. (2017). Water ingestion decreases cardiac workload time-dependent in healthy adults with no effect of gender. Scientific Reports. 2017; 7(1): 1-10.
  • Sevoz-Couche, C., & Laborde, S. Heart rate variability and slow-paced breathing: when coherence meets resonance. Neuroscience & Biobehavioral Reviews. 2022; 104576.
  • Shaffer, F., & Ginsberg, J. P. An overview of heart rate variability metrics and norms. Frontiers in public Health. 2017; 258.

Los contenidos de esta publicación se redactan solo con fines informativos. En ningún momento pueden servir para facilitar o sustituir diagnósticos, tratamientos o recomentaciones provenientes de un profesional. Consulta con tu especialista de confianza ante cualquier duda y busca su aprobación antes de iniciar o someterse a cualquier procedimiento.