Comment établir le diagnostic de l'endométriose?

L'endométriose est une maladie chronique qui, dans la mesure où elle est diagnostiquée et traitée précocement, peut être maîtrisée pour atteindre une meilleure qualité de vie.
Comment établir le diagnostic de l'endométriose?

Écrit par Maite Córdova Vena, 21 août, 2021

Dernière mise à jour : 21 août, 2021

L’endométriose est l’un des troubles gynécologiques les plus complexes et les plus courants dans le monde. Elle se caractérise par de fortes douleurs pelviennes et des difficultés à tomber enceinte. Heureusement, il existe un traitement. Mais comment arriver au diagnostic d’endométriose?

Pour poser le diagnostic d’endométriose, il n’existe pas de test spécialement conçu pour cela. Cependant, l’auto-évaluation, l’examen physique et certains examens (laboratoires et imagerie) peuvent grandement contribuer au processus. Examinons davantage le sujet.

Auto-évaluation

Une femme qui a mal au ventre.

Connaître les signes et les symptômes de l’endométriose peut être utile lorsqu’un problème de santé gynécologique est suspecté. Cependant, il faut toujours garder à l’esprit que, à elle seule, l’auto-évaluation ne sera jamais suffisante pour diagnostiquer la maladie.

Certains des symptômes les plus pris en compte sont les suivants:

  • Douleurs pelviennes (modérées à sévères) et lombaires pendant le cycle menstruel (pas seulement les menstruations).
    • La douleur n’est pas facilement soulagée par l’utilisation d’AINS ou d’analgésiques en vente libre.
  • Saignements entre les menstruations.
  • Flux menstruel abondant.
  • Douleur en urinant, en allant à la selle ou en insérant un tampon.
  • Douleur pendant ou après les rapports sexuels (dyspareunie).

Il est important de noter que, même lorsque les symptômes ne sont pas constants dans le temps, il est toujours préférable de les mentionner au médecin. Gardez à l’esprit que tous les cas d’endométriose ne sont pas les mêmes et que les symptômes peuvent varier considérablement d’une femme à l’autre.

Les observations au quotidien (sur le type de symptômes, leur intensité, leur fréquence d’apparition, leur durée, les soupçons de déclencheurs possibles, etc.) sont une source de données précieuse pour le spécialiste. Plus il y a de détails, mieux c’est.

Lors de l’auto-évaluation, non seulement la douleur doit être prise en compte, mais également d’autres symptômes. Tels que la distension abdominale, les épisodes de diarrhée ou de constipation, les maux de tête, etc.

Examen physique pour le diagnostic de l’endométriose

Lors de l’entretien, en plus de poser des questions sur la douleur et d’autres malaises, le médecin peut poser des questions sur les antécédents familiaux, faire un examen physique et demander des tests.

Comme pour l’auto-évaluation, l’examen physique et les tests de laboratoire ne sont souvent pas suffisants pour établir un diagnostic d’endométriose. En effet, des études indiquent que:

“Dans l’endométriose, l’examen pelvien peut être complètement normal. Cependant, une douleur focale ou une sensibilité à l’examen pelvien est associée à l’endométriose chez 66% des patientes et à une maladie pelvienne chez 97% d’entre elles.”

Tests d’imagerie

Même s’ils peuvent avoir certaines limites, il existe plusieurs tests d’imagerie qui peuvent être utiles pour établir le diagnostic de l’endométriose. L’échographie, l’imagerie par résonance magnétique (IRM), l’échographie transvaginale et l’échographie Doppler sont parmi les plus courants.

Diagnostic chirurgical de l’endométriose

Intervention chirurgicale au niveau du dos.

Selon l’étude précitée, l’auteur explique que, dans le cas du diagnostic habituel d’endométriose, seuls les signes et symptômes sont pris en compte, ainsi que les résultats échographiques. Toutes ces informations sont généralement fiables.

Cependant, il existe des méthodes invasives pour obtenir des échantillons qui permettent de poser un diagnostic. L’auteur explique que “la combinaison de la laparoscopie et de la vérification histologique des glandes endométriales ou du stroma est considérée comme le test le plus fiable pour le diagnostic de la maladie”.

Tests de laboratoire

Ce n’est que lorsqu’un cancer de l’ovaire est suspecté que le médecin peut prescrire des biomarqueurs sanguins tels que le test CA-125. Cependant, ce n’est pas courant.

Les femmes en âge de procréer sont plus susceptibles de souffrir d’endométriose. Selon les données de l’Office for Women’s Health, les personnes dans la trentaine et la quarantaine sont particulièrement vulnérables.

Diagnostic différentiel de l’endométriose

Étant donné que l’endométriose peut survenir de diverses manières et que ses symptômes peuvent être similaires à ceux d’autres problèmes de santé, un diagnostic différentiel est nécessaire. Certains de ces problèmes pourraient être la maladie inflammatoire pelvienne, les kystes ovariens, le syndrome du côlon irritable, la cystite, les fibromes, le cancer de l’ovaire, entre autres.

Il faut garder à l’esprit que l’endométriose peut survenir en même temps que d’autres affections concomitantes, comme l’ont indiqué les experts de l’Organisation mondiale de la santé. Pour cette raison, il n’est pas toujours facile d’atteindre rapidement le diagnostic définitif.

Un diagnostic précoce et un traitement rapide sont la clé

Un diagnostic précoce de l’endométriose contribue considérablement à la réussite du traitement prescrit. Par conséquent, il est très important d’assister à des examens gynécologiques réguliers et d’éviter de minimiser la douleur et l’inconfort qui peuvent survenir fréquemment pendant la menstruation.

Si vous ressentez des douleurs intenses pendant vos règles et d’autres symptômes qui peuvent vous obliger à suspendre vos activités de routine, il est préférable de passer un examen médical et de discuter de l’inconfort en détail avec le spécialiste. Plus vous retardez la consultation, plus l’inconfort sera long.

Enfin, gardez à l’esprit qu’il existe des femmes atteintes d’endométriose qui sont asymptomatiques. Par conséquent, évitez de minimiser les examens gynécologiques.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quels sont les symptômes de l’endométriose?
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Quels sont les symptômes de l’endométriose?

Même si la douleur pelvienne est l'un des symptômes essentiels de l'endométriose, il en existe bien d'autres..Quels sont-ils?