Cholestérol élevé chez les enfants et les adolescents: causes

Les enfants et les adolescents peuvent développer un taux élevé de cholestérol. Quelles sont les causes et les solutions? etc...
Cholestérol élevé chez les enfants et les adolescents: causes

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

On pense souvent que les taux élevés de cholestérol et de triglycérides ne peuvent survenir que chez les adultes. Cependant, les plus jeunes peuvent aussi développer ce déséquilibre. Et les conséquences sont les mêmes que chez l’adulte. Dans les lignes suivantes, nous passons en revue les causes d’un taux de cholestérol élevé chez les enfants et les adolescents et ce que font les spécialistes pour le traiter.

Un taux élevé de cholestérol sanguin peut entraîner une accumulation de plaque dans les artères. Cette accumulation rétrécit l’espace où le sang circule. Ce qui se traduit par un risque accru de développer une maladie cardiaque et un accident vasculaire cérébral. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’hypercholestérolémie chez les enfants et les adolescents.

Causes d’un taux élevé de cholestérol chez les enfants et les adolescents

Le cholestérol est une substance cireuse semblable à la graisse dont le corps a besoin pendant le métabolisme. La majeure partie est sécrétée dans le foie, bien qu’on l’obtienne également à partir de la nourriture.

L’organisme utilise le cholestérol pour produire certaines hormones, digérer les aliments et synthétiser certaines vitamines. Le corps fabrique tout seul le cholestérol dont il a besoin, du moins la plupart du temps.

L’augmentation des taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang est connue sous le nom de dyslipidémie. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), jusqu’à un tiers des cardiopathies ischémiques sont attribuables à l’hypercholestérolémie. Comme le soulignent les experts, l’artériosclérose commence dans l’enfance et passe par un processus qui peut prendre des décennies.

Si rien n’est fait pour l’inverser, cela entraîne un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ou la mort. Le mode de vie est en grande partie responsable de l’hypercholestérolémie chez les enfants et les adolescents. Et les dossiers des dernières décennies ne cessent d’avertir d’un problème déjà considéré comme de santé publique. Examinons trois des principales causes de l’hypercholestérolémie chez les jeunes.

1. Alimentation malsaine

Un enfant devant un bol de frites et un beignet au chocolat.

Une alimentation riche en graisses trans et en graisses saturées peut entraîner une augmentation du taux de cholestérol sanguin. Ces deux types de graisses jouent un rôle de premier plan dans les régimes alimentaires déséquilibrés ou sains. Ce sont malheureusement celles qui suscitent le plus d’intérêt chez les enfants et les adolescents. Voici quelques exemples :

  • Pizza congelée.
  • Biscuits et gâteaux sucrés.
  • Pâtisseries commerciales.
  • Pop-corn au micro-ondes.
  • Beignets.
  • Poulet frit et frites.
  • Viennoiseries.
  • Crème de lait pour café sans produits laitiers.
  • Margarine.
  • Fromages industriels.

Ceci n’est qu’une sélection d’aliments qui contiennent des gras trans et des gras saturés. Les deux augmentent le mauvais cholestérol (cholestérol à lipoprotéines de basse densité) et abaissent le bon cholestérol (cholestérol à lipoprotéines de haute densité). Les fabricants incluent ce type de matières grasses dans leurs produits parce qu’ils sont plus rentables économiquement et qu’ils prolongent la durée de vie utile des produits.

Par ailleurs, les niveaux de cholestérol sont également susceptibles d’augmenter si vous buvez de grandes quantités de lait entier, mangez beaucoup de fromage riche en matières grasses et de viandes très grasses. La crème glacée, l’huile de palme et l’huile de noix de coco peuvent également avoir le même effet. En général, le cholestérol n’augmentera pas si ces produits sont consommés avec modération. Le problème c’est quand ils sont les protagonistes de l’alimentation des jeunes.

2. Prédisposition génétique, cause de cholestérol élevé chez les enfants

L’hypercholestérolémie familiale (FH) est un trouble génétique du métabolisme des lipoprotéines qui entraîne des taux élevés de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL). Selon les experts, les taux de lipides maximaux sont atteints entre 9 et 11 ans, moment où ils sont généralement détectés.

On estime que 1 personne sur 200 ou 1 personne sur 300 dans le monde souffre de ce trouble. Il s’agit donc d’une manifestation très fréquente, indépendante des habitudes de vie du patient. S’il existe des enregistrements de taux de cholestérol élevés chez les grands-parents et les parents d’enfants et d’adolescents, il est probable que la cause soit une prédisposition génétique.

3. Obésité et surpoids

Un enfant en surpoids sur un canapé avec un téléphone et de la malbouffe.

Selon l’OMS, la prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants et les adolescents âgés de 5 à 19 ans a considérablement augmenté. Il est passé de seulement 4 % en 1975 à un peu plus de 18 % en 2016. Il a plus que quadruplé le nombre de jeunes en surpoids et obèses dans le monde, et ce, en seulement quatre décennies.

Comme l’indiquent les experts, l’augmentation du tissu adipeux dans le corps interfère avec le métabolisme du cholestérol dans le foie. Il le fait parce qu’il absorbe une plus grande quantité d’acides gras libres.

Cela est particulièrement vrai lorsque le tissu adipeux s’accumule autour de la taille (graisse viscérale). L’obésité peut également provoquer une résistance à l’insuline et des processus inflammatoires, deux conditions qui affectent ledit métabolisme.

Traitement du cholestérol élevé chez les enfants et les adolescents

Des rapports de l’American College of Cardiology et de l’American Heart Association recommandent un changement de mode de vie comme principal traitement contre l’hypercholestérolémie. Les changements les plus importants qui doivent être apportés sont de miser sur une alimentation équilibrée et une augmentation de l’activité physique. En règle générale, une moyenne de 300 minutes par semaine d’activité physique modérée doit être privilégiée.

Dans le même temps, le temps passé devant la télévision, les téléphones portables et les consoles de jeux vidéo doit être minimisé. Les enfants et les adolescents doivent être conscients des conséquences de la poursuite du mode de vie actuel et des avantages qu’ils retirent de l’exercice et du maintien d’une alimentation équilibrée. Comme nous l’avons déjà précisé, les aliments à forte concentration de gras trans et de gras saturés doivent être évités.

Les chercheurs ne recommandent pas de limiter l’apport en protéines, mais des glucides simples. Si les valeurs sont très élevées au départ, l’évolution sera observée toutes les 3 ou 4 semaines, et ce jusqu’à ce que celles-ci reviennent dans les valeurs normatives. Si une prédisposition génétique est suspectée (ou lorsqu’aucune amélioration n’est constatée en 12 mois), un traitement pharmacologique de l’hypercholestérolémie chez l’enfant et l’adolescent peut être choisi.

Ceci n’est recommandé qu’aux jeunes de plus de 10 ans. Les groupes les plus utilisés dans ces contextes sont les inhibiteurs de l’absorption du cholestérol, les séquestrants des acides biliaires, les inhibiteurs de la 3-hydroxy-3-méthyl-glutaryl-coenzyme A réductase, les dérivés de l’acide fibrique, les acides gras oméga-3 et la niacine. Les options sont choisies par le spécialiste en fonction de chaque cas particulier.

Conclusion…

Enfin, les changements de mode de vie sont la méthode la plus efficace et la plus sûre pour traiter l’hypercholestérolémie chez les jeunes. Ceux-ci doivent être permanents. Et ils sont plus faciles à assimiler lorsque l’environnement intime les assume également. En effet, si la famille suit une alimentation équilibrée et fait régulièrement de l’exercice, il est beaucoup plus probable que l’habitude se consolide chez l’enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quels sont les types de cholestérol qui existent?
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Quels sont les types de cholestérol qui existent?

Il existe plusieurs types de cholestérol..Chacune de ces lipoprotéines a une fonction différente dans le corps, quelles sont-elles? etc..



  • Grundy, S. M., Stone, N. J., Bailey, A. L., Beam, C., Birtcher, K. K., Blumenthal, R. S., … & Yeboah, J. 2018 AHA/ACC/AACVPR/AAPA/ABC/ACPM/ADA/AGS/APhA/ASPC/NLA/PCNA guideline on the management of blood cholesterol: a report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Clinical Practice Guidelines. Journal of the American College of Cardiology. 2019; 73(24): e285-e350.
  • Klop B, Elte JW, Cabezas MC. Dyslipidemia in obesity: mechanisms and potential targets. 2013;5(4):1218-1240. Published 2013 Apr 12.
  • Mangili L. High Prevalence of Dyslipidemia in Children and Adolescents: Opportunity for Prevention. Arq Bras Cardiol. 2020;114(1):57-58.
  • Varghese MJ. Familial hypercholesterolemia: A review. Ann Pediatr Cardiol. 2014;7(2):107-117.
  • Vallejo-Vaz AJ, Ray KK. Epidemiology of familial hypercholesterolaemia: Community and clinical. Atherosclerosis. 2018 Oct;277:289-297.
  • Yoon, J. M. Dyslipidemia in children and adolescents: when and how to diagnose and treat?. Pediatric gastroenterology, hepatology & nutrition. 2014; 17(2): 85-92.

Los contenidos de esta publicación se redactan solo con fines informativos. En ningún momento pueden servir para facilitar o sustituir diagnósticos, tratamientos o recomentaciones provenientes de un profesional. Consulta con tu especialista de confianza ante cualquier duda y busca su aprobación antes de iniciar o someterse a cualquier procedimiento.