Cancer du côlon chez les femmes: signes et symptômes

Les manifestations cliniques du cancer du côlon chez la femme sont les mêmes que chez l'homme. Apprenez-en plus à leur sujet ci-dessous.
Cancer du côlon chez les femmes: signes et symptômes

Écrit par Luis Rodolfo Rojas Gonzalez, 09 septembre, 2021

Dernière mise à jour : 09 septembre, 2021

Le cancer du côlon est l’un des cancers les plus répandus dans le monde, touchant presque autant les hommes que les femmes. Les principaux symptômes évoqués sont liés à des changements dans les habitudes intestinales. Malheureusement, ils peuvent passer inaperçus chez les femmes en raison d’autres conditions gynécologiques.

L’incidence du carcinome colorectal a augmenté ces dernières années, étant le deuxième cancer le plus détecté chez les femmes dans certains pays selon certaines études. La plupart de ces tumeurs apparaissent chez les femmes de plus de 50 ans, c’est-à-dire après la ménopause, bien que l’incidence chez les jeunes femmes soit en augmentation.

Symptômes courants du cancer du côlon chez les femmes

Les manifestations cliniques qui suggèrent la présence d’un cancer du côlon sont les mêmes chez les hommes et les femmes. Cependant, toutes les altérations peuvent être liées à des inconforts présentés pendant les règles. Elles passent donc inaperçues.

La détection précoce du cancer du côlon est essentielle pour améliorer le pronostic. Les individus doivent donc être vigilants quant à l’apparition de symptômes du cancer du côlon. En ce sens, la maladie peut se manifester par les signes et symptômes suivants.

Changements dans les habitudes intestinales

Un rouleau de papier hygiénique dans une main.

L’un des principaux symptômes qui suggèrent la présence de la maladie sont les changements dans les habitudes intestinales et l’évacuation des selles. Les patientes peuvent avoir des périodes de diarrhée ou de constipation sans cause apparente. Des périodes alternées de diarrhée chronique et de constipation sont très fréquentes, surtout en présence de grosses tumeurs.

Des changements dans les selles peuvent également apparaître dans certains cas. En effet, les femmes rapportent des selles beaucoup plus minces que d’habitude pendant une longue période. De plus, la couleur des selles peut changer, selon la présence ou l’absence de sang.

Des manifestations telles que constipation soudaine et diarrhée sont fréquentes pendant les règles, dues à l’action des œstrogènes dans le transit intestinal. De cette façon, elles peuvent être sous-estimées par les femmes plus jeunes.

Douleurs abdominales et inconfort, symptômes du cancer du côlon chez les femmes

Les tumeurs intestinales peuvent altérer le péristaltisme, de sorte que les coliques peuvent se manifester dans le cancer du côlon chez les femmes et les hommes. La colique se caractérise par une douleur soudaine, d’intensité variable, pouvant apparaître plusieurs fois par jour.

Certaines études suggèrent que la douleur abdominale est l’un des symptômes les plus fréquemment rapportés par les femmes, jusqu’à 76,2 % des cas. Elle peut s’accompagner d’autres désagréments tels qu’une distension abdominale et une augmentation de l’expulsion des flatulences.

Les crampes intestinales peuvent se confondre avec les crampes menstruelles chez les femmes en âge de procréer, surtout lorsqu’elles coïncident avec les jours des saignements menstruels. Cependant, les femmes doivent être vigilantes si des crampes dans la région abdominale apparaissent d’autres jours du mois et si elles sont très intenses.

Sang dans les selles

Le sang dans les selles est l’une des manifestations les plus courantes du cancer du côlon. Les tumeurs peuvent envahir les capillaires de la muqueuse et faire s’échapper du sang dans la lumière intestinale. La quantité de sang expulsée peut aller de quelques gouttes après une selle à un saignement important qui noircit les selles (pour les tumeurs situées plus haut dans le tube digestif).

Quant à la fréquence de ce symptôme, elle peut varier en fonction de la localisation de la tumeur, étant plus fréquente lorsque la tumeur est localisée dans le rectum. L’hémorragie intestinale peut être l’un des symptômes les plus révélateurs du cancer du côlon chez la femme, car elle n’a rien à voir avec des pathologies gynécologiques. Cependant, elle peut être due à d’autres causes comme la présence d’hémorroïdes.

Faiblesse et fatigue

D’autres symptômes courants chez les personnes atteintes d’un cancer du côlon sont la faiblesse musculaire et la fatigue. Ils apparaissent généralement dans les stades les plus avancés du cancer lorsqu’il y a invasion d’autres tissus. La faiblesse est également fréquente lorsqu’il y a des saignements abondants, ce qui peut entraîner l’apparition d’une maladie appelée anémie.

Ces symptômes du cancer sont très généraux, ils peuvent donc être confondus avec une affection appelée syndrome prémenstruel chez la femme. Ce syndrome se caractérise par l’apparition de multiples symptômes physiques et cognitifs avant le premier jour des règles.

Symptômes rares du cancer du côlon chez les femmes

Les symptômes les moins courants du cancer du côlon apparaissent généralement aux stades les plus avancés de la maladie. Ils sont exactement les mêmes chez les deux sexes et se confondent rarement avec les pathologies gynécologiques. Ces manifestations cliniques sont très générales et sont dues en grande partie à l’apparition de complications.

Fièvre

Les tumeurs cancéreuses situées dans le côlon rompent souvent la paroi intestinale, ce qui peut provoquer l’apparition d’un abcès. Les abcès sont des accumulations de pus produit de la prolifération bactérienne, qui génèrent l’apparition de fièvre comme l’un de ses symptômes.

Bulles dans l’urine

La présence de bulles dans l’urine est un symptôme connu sous le nom de pneumaturie. Il apparaît généralement lorsque le cancer envahit la vessie, ce qui génère le passage des gaz intestinaux vers celle-ci et son expulsion ultérieure lors de la miction.

Dyspnée

La sensation subjective de détresse respiratoire, également appelée dyspnée, est une manifestation rare du cancer du côlon. Les problèmes respiratoires apparaissent généralement lorsqu’il y a des métastases du cancer aux poumons, empêchant leur bon fonctionnement.

Maux de tête et douleurs osseuses

Une femme qui a mal au dos.

Le cancer du côlon chez la femme peut facilement envahir les vertèbres lombaires, ce qui explique l’apparition de douleurs au niveau des os de la région. La maladie peut également affecter le système nerveux central et les nerfs périphériques, provoquant des maux de tête et d’autres manifestations neurologiques telles que la confusion ou des changements de vision.

Complications possibles du cancer du côlon chez les femmes

Malheureusement, cette tumeur maligne est capable de générer l’apparition de multiples complications chez les personnes qui en souffrent. La plupart de ces complications apparaissent lorsque la maladie a touché d’autres organes ou en présence de grosses tumeurs.

L’une des complications les plus fréquentes est l’anémie, qui apparaît à la suite d’un saignement intestinal prolongé. Les principales manifestations sont les étourdissements, la faiblesse musculaire, la fatigue, la bouche sèche et la pâleur. D’autres complications fréquentes qui peuvent apparaître à la suite d’un cancer du côlon sont les suivantes :

  • Obstruction intestinale.
  • Jaunisse.
  • Abcès intestinaux.

Quand consulter un médecin?

Toute personne doit consulter un médecin face à l’apparition de toute manifestation suspecte, surtout si elle est associée à une perte de poids brutale. Les femmes doivent faire particulièrement attention à ne pas confondre les symptômes du cancer du côlon avec les inconforts associés aux menstruations. Elles doivent donc faire attention au moment de leur apparition et à la durée de celui-ci.

Les changements dans les habitudes intestinales, les saignements rectaux et les malaises abdominaux doivent être signalés à un médecin spécialiste dès que possible. De son côté, l’American Cancer Society recommande aux personnes de plus de 45 ans de subir des tests pour écarter la maladie au moins une fois par an jusqu’à 75 ans.

Symptômes courants à ne pas sous-estimer

Le cancer du côlon chez la femme génère les mêmes symptômes que chez l’homme, mais ils passent inaperçus et sont associés à d’autres affections plus fréquentes. Malheureusement, cela retarde le diagnostic chez les femmes, ce qui aggrave le pronostic de la maladie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 5 maladies les plus courantes chez les femmes et leur traitement
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Les 5 maladies les plus courantes chez les femmes et leur traitement

Les maladies les plus courantes chez les femmes sont dues, dans de nombreux cas, à des déséquilibres hormonaux..Quelles sont-elles?



  • Munro MJ, Wickremesekera SK, Peng L, Tan ST, Itinteang T. Cancer stem cells in colorectal cancer: a review. J Clin Pathol. 2018;71(2):110-116.
  • Machado E, Giraldo R, Fernández K, Geng A et al. Localización y clínica asociada al cáncer de colon. Hospital Nacional Arzobispo Loayza 2009-2013. Horiz Med. 2015; 15(2): 49-55.
  • Granados Mora E. Cáncer colorrectal: un enfoque actualizado del tamizaje y epidemiología. Revista Médica de Costa Rica y Centroamérica. 2014; 71(612): 763-770.
  • Thanikachalam K, Khan G. Colorectal Cancer and Nutrition. Nutrients. 2019;11(1):164.
  • Haraldsdottir S, Einarsdottir HM, Smaradottir A, Gunnlaugsson A, Halfdanarson TR. Colorectal cancer – review. Laeknabladid. 2014;100(2):75-82.
  • Brody H. Colorectal cancer. Nature. 2015;521(7551):S1.