Bartholinite: symptômes, causes et traitements possibles

Les kystes dans les glandes de Bartholin sont très fréquents. Dans les lignes suivantes, nous expliquons ses causes, ses symptômes et les options de traitement.
Bartholinite: symptômes, causes et traitements possibles

Écrit par Josberth Johan Benitez Colmenares, 17 septembre, 2021

Dernière mise à jour : 17 septembre, 2021

Les glandes de Bartholin, également appelées glandes vestibulaires principales, sont deux petites glandes situées sur les flancs de l’orifice vaginal. Leur fonction est de sécréter du mucus qui sert de lubrifiant lors des rapports sexuels. Lorsqu’elles se bouchent ou s’infectent, elles grossissent et provoquent ce qu’on appelle la bartholinite.

Étant donné que ces glandes sont à l’intérieur, l’augmentation de leur taille n’est généralement pas perceptible à l’œil nu. Elle n’est pas non plus palpable et les symptômes passent souvent inaperçus. Heureusement, il s’agit d’une affection bénigne qui entraîne rarement des complications. Nous vous en disons davantage à son sujet.

Symptômes de la bartholinite

Inflammation du bas ventre;

Vous ne développerez probablement pas de symptômes si vous souffrez de bartholinite. C’est une condition très courante, il est donc presque certain que vous l’avez déjà développée dans le passé sans vous en rendre compte. La plupart des kystes de la glande de Bartholin sont petits, vous ne pouvez donc ni les voir ni les sentir.

Les manifestations surviennent en cas d’infection ou lorsqu’elles augmentent de taille de manière disproportionnée. Si cela se produit, et selon Michigan Medicine, les signes suivants apparaissent:

  • Rougeur ou gonflement dans la région vulvaire.
  • Gêne lors des relations sexuelles, de la marche ou de la position assise.
  • Fièvre.
  • Frissons tremblants.
  • Boule indolore au voisinage de la vulve.

Des études indiquent que les kystes de Bartholin symptomatiques peuvent atteindre entre 2 et 4 centimètres. Ils provoquent rarement une irritation au moment d’uriner, même si vous devez toujours être attentif à ce signe. Les kystes infectés qui ont développé des abcès sont ceux qui présentent le plus souvent des complications.

Comme le souligne Harvard Health Publishing, de nombreux diagnostics de bartholinite sont découverts lors d’un examen pelvien de routine. Comme les signes disparaissent généralement en deux ou trois jours, certaines femmes ne prennent pas la peine de consulter un médecin ou ne s’en aperçoivent même pas (là encore, de nombreux cas sont asymptomatiques).

Causes de la bartholinite

Les causes exactes de la bartholinite ne sont pas connues. Elle survient lorsque les conduits sont obstrués ou bloqués. En conséquence, le mucus commence à s’accumuler et la zone s’agrandit. Les glandes peuvent également se remplir pendant ou après les rapports sexuels, car c’est leur période la plus chargée.

Dans de rares cas, elle est causée par des maladies sexuellement transmissibles (MST). La gonorrhée et la chlamydia sont les principales liées à cette condition. Un traumatisme dans la région ou un accouchement provoque également l’agrandissement des glandes.

Par ailleurs, les chercheurs ont trouvé une variété de bactéries dans les kystes infectés. Parmi les principales, nous soulignons:

  • Streptocoque.
  • Brucella melitensis.
  • Escherichia coli.
  • Neisseria sicca.
  • Pseudomonas aeruginosa.

Dans certains cas, les déclencheurs de la bartholinite reste inconnus, ils sont donc considérés comme idiopathiques. La plupart d’entre eux surviennent chez les femmes en âge de procréer. Si l’on détecte la bartholinite chez une femme après la ménopause, les spécialistes recommandent de faire une biopsie pour écarter les facteurs malins.

Cela ne signifie pas que tous les épisodes après 50 ans sont causés par le cancer de la glande de Bartholin, mais seulement que les chances sont légèrement plus élevées.

Options de traitement

Une femme avec une gynécologue.

La plupart des kystes de la glande de Bartholin ne sont pas traités. Ils disparaissent généralement au bout de trois ou quatre jours et, comme ils ne génèrent pas de symptômes, ils ne représentent pas un obstacle pour les patients. Si vous ressentez de la douleur, vous pouvez prendre des analgésiques en vente libre pour la contrer. Par exemple, l’ibuprofène est la meilleure option.

Si la cause est une infection, la prise d’antibiotiques sera recommandée. Un spécialiste peut drainer le kyste s’il est très gros, bien que la plupart se brisent et guérissent d’eux-mêmes. Parfois, mais rarement, la glande est retirée, généralement lorsque les épisodes sont répétitifs, et avec des symptômes aigus.

Les spécialistes peuvent également suggérer des bains de siège. Ceux-ci consistent en des trempages de 10 minutes 3 ou 4 fois par jour. Ils aident à soulager l’inflammation et à accélérer le processus de récupération. Habituellement, il est recommandé de les faire avec de l’eau tiède.

Il n’est pas rare qu’un diagnostic différentiel de bartholinite soit posé au cours du processus de dépistage. Comme vous avez pu le corroborer, ses symptômes sont très généraux, de sorte que de multiples causes peuvent les expliquer. Parmi les principaux, nous soulignons les suivants:

  • Autres kystes périphériques (dans le canal de Nuck par exemple).
  • Prolapsus vaginal.
  • Endométriose.
  • Adénomes.
  • Fibromes.
  • Folliculite.
  • Angiomyofibroblastome vaginal.
  • Sarcome myéloïde.
  • Myoblastome.
  • Hidradénome papillaire.

Conclusion…

Il est très probable que le kyste réapparaisse. Par conséquent, les patientes doivent savoir comment les traiter dans ce cas. Le spécialiste recommandera également un changement d’habitudes au cas où leurs déclencheurs auraient été déterminés.

Si une MST a été associée à sa cause, elle sera traitée de manière appropriée. En bref, il s’agit d’une affection bénigne qui ne provoque généralement pas d’inconfort majeur chez les patientes. Si vous remarquez ces signes, consultez un spécialiste pour écarter d’autres causes possibles.

Cela pourrait vous intéresser ...
Diagnostic VIH: quels sont les différents tests disponibles?
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Diagnostic VIH: quels sont les différents tests disponibles?

Le diagnostic du VIH consiste en des tests de laboratoire qui détectent l'infection avec une grande efficacité..Quels sont les tests disponibles?



  • Lee MY, Dalpiaz A, Schwamb R, Miao Y, Waltzer W, Khan A. Clinical Pathology of Bartholin’s Glands: A Review of the Literature. Curr Urol. 2015 May;8(1):22-5.
  • Lee, W. A., & Wittler, M. Bartholin Gland Cyst. 2018.
  • Visco AG, Del Priore G. Postmenopausal bartholin gland enlargement: a hospital-based cancer risk assessment. Obstet Gynecol. 1996 Feb;87(2):286-90.