Qu'est-ce que le pityriasis rosé?

Le pityriasis rosé est un trouble dermatologique courant qui peut durer entre quelques jours à quelques mois. Il se confond parfois avec la teigne.
Qu'est-ce que le pityriasis rosé?

Écrit par Maite Córdova Vena, 29 août, 2021

Dernière mise à jour : 29 août, 2021

Bien que l’acné soit l’une des préoccupations les plus connues et discutées, elle n’est pas le seul motif de consultation dermatologique chez les adolescents et les jeunes adultes. Le pityriasis rosé est un autre trouble cutané parmi les plus courants entre 10 et 35 ans.

Bien qu’il puisse affecter à la fois les hommes et les femmes dans la tranche d’âge susmentionnée, il semble être plus fréquent chez les femmes. Selon des sources telles que le Manuel MSD, les causes sont inconnues, ainsi que d’autres aspects de ce trouble. Cependant, la bonne nouvelle est qu’il est bénin et réversible.

Quels sont les symptômes?

Le pityriasis rosé provoque des lésions hyperpigmentées.

Le pityriasis rosé est un type de dermatose inflammatoire auto-limitée. Cela signifie qu’il s’agit d’une éruption cutanée qui dure pendant un temps limité. Il peut apparaître n’importe où sur le corps, bien qu’il affecte généralement le tronc.

Même s’il peut se manifester de différentes manières d’une personne à l’autre, on observe souvent ce qui suit:

  • Le pityriasis rosé commence par produire une seule lésion, connue sous le nom de plaque héraldique, plaque mère ou plaque primitive. Elle se situe généralement sur le tronc du corps. Et peut être annulaire ou ovale avec des bords écailleux. Au fur et à mesure qu’elle s’irrite, elle devient papulo vésiculeuse. Par ailleurs, elle peut mesurer entre quelques millimètres à environ 10 centimètres au total.
  • Au fil du temps, d’autres lésions apparaissent sur la peau du visage, du cou et des extrémités, de taille plus petite que la plaque héraldique (0,5 à 1,5 centimètre).
    • Selon le teint de la peau de la personne, les lésions peuvent avoir une couleur ou une autre. Ainsi, parmi celles au teint clair, elles peuvent être rosées ou saumon et parmi celles au teint plus foncé, elles peuvent être plus pigmentées.
    • Les lésions secondaires sont généralement asymptomatiques, bien que dans certains cas, elles puissent provoquer des démangeaisons.

Le pityriasis rosé ne provoque généralement pas de fièvre, ni de vomissements, de diarrhée ou de difficultés respiratoires, etc. Par conséquent, si la personne a de la fièvre et d’autres symptômes alarmants, il est indispensable de consulter un médecin le plus rapidement possible.

Causes du pityriasis rosé

Bien que les causes du pityriasis rosé soient inconnues, il a souvent été associé à une infection virale (comme celles causées par les virus de l’herpès 6, 7 et 8). D’autre part, certaines sources indiquent qu’il a également été associé au virus ECHO 6 ainsi qu’aux conditions suivantes:

  • Stress.
  • Grossesse.
  • Immunosuppression.
  • Piqûres d’insectes.
  • Transplantation d’organe.
  • Infections des voies respiratoires.
  • Médicaments ou substances telles que le bismuth, les barbituriques, le captopril, l’or, les mercures organiques, le métronidazole, le D-péniliamide, le kétotifène et l’isotrétinoïne.

Il semble que le pityriasis rosé soit plus fréquent pendant les saisons froides. C’est pourquoi certains considèrent que la sécheresse hivernale pourrait être un facteur déclenchant.

Diagnostic

Le diagnostic du pityriasis rosé est clinique. Autrement dit, il se base sur l’aspect clinique et la répartition des lésions. Les tests de laboratoire ou les biopsies cutanées ne sont généralement pas nécessaires. Toutefois, ils peuvent l’être dans certains cas, par exemple lorsque des infections cutanées transmissibles et d’autres maladies sont suspectées.

Si la personne présente des lésions sur les paumes ou la plante des pieds (ou les deux), le médecin peut prescrire des tests sérologiques pour la syphilis.

  • Le diagnostic différentiel prend en compte les affections suivantes: teigne (corporelle et versicolor), éruptions médicamenteuses, psoriasis, parapsoriasis, pityriasis lichénoïde chronique, lichen plan et syphilis secondaire.

Traitement du pityriasis rosé

Le dos d'une femme avec de la crème solaire au bord de la piscine.

Le plus souvent, le pityriasis rosé dure entre 6 à 8 semaines et guérit sans laisser de cicatrice ni de blessure résiduelle. Il n’y a pas de traitement curatif en tant que tel, mais plutôt un traitement symptomatique qui comprend généralement les éléments suivants, selon cette étude sur le sujet:

  • Utiliser une protection solaire quotidiennement.
  • Éviter de s’exposer au soleil pendant de longues périodes.
  • Ne pas gratter les lésions avec les ongles.
  • Ne pas appliquer de corticoïdes systémiques sans l’autorisation du médecin car ils peuvent aggraver les lésions.
  • Appliquer des crèmes avec des ingrédients émollients (pour soulager les démangeaisons).
  • Utiliser des savons doux et neutres.
  • Les poudres ou colloïdes inertes, les lotions au menthol, au phénol et à l’oxyde de zinc peuvent être utiles pour soulager les démangeaisons.

S’il y a des démangeaisons et d’autres malaises, votre médecin peut vous prescrire un antihistaminique oral ou des stéroïdes topiques. D’autre part, il a été observé que le traitement par la lumière ultraviolette B permet de réduire la durée du pityriasis rosé.

A quel moment aller chez le médecin?

Si une irrégularité est apparue sur votre tronc que vous pensez être une plaque héraldique, il est préférable de consulter un dermatologue. De cette façon, vous pourrez sortir de tout doute et recevoir les recommandations les plus appropriées.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que le pityriasis alba?
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Qu’est-ce que le pityriasis alba?

Le pityriasis alba est un motif fréquent de consultation pédiatrique..Il affecte généralement les enfants et les adolescents, quels sont ses symptô...