Quelles sont les différences entre tumeurs et cancer?

Il est incorrect d'utiliser les termes cancer et tumeur comme synonymes. Voyons comment ils se distinguent et pourquoi leur différenciation est importante.
Quelles sont les différences entre tumeurs et cancer?

Écrit par Josberth Johan Benitez Colmenares, 31 août, 2021

Dernière mise à jour : 31 août, 2021

La plupart des gens méconnaissent la différence entre tumeurs et cancer. En effet, dans des contextes populaires et même scientifiques, ces termes sont utilisés de manière interchangeable pour désigner la même condition. Par conséquent, dans les prochaines lignes, nous tenterons de les expliquer avec des mots simples.

Tout d’abord, nous anticipons notre conclusion: tous les cancers sont des tumeurs, mais toutes les tumeurs ne sont pas des cancers. Cela annonce la couleur pour la suite de cet article.

Qu’est-ce que le cancer?

Un médecin qui accompagne une femme malade dans sa mobilité.

Comme le souligne le National Cancer Institute (NCI), le cancer est une maladie caractérisée par la multiplication incontrôlée de cellules malignes qui ont tendance à se propager dans tout le corps.

La croissance peut se produire n’importe où, bien qu’elle soit plus fréquente dans les seins (cancer du sein), les poumons (cancer du poumon), la prostate (cancer de la prostate) et le côlon (cancer du côlon), entre autres.

Le cancer est causé par la multiplication incontrôlée des cellules dans un processus connu sous le nom de division cellulaire. Ce processus fonctionne dans un équilibre parfait: de nouvelles cellules sont remplacées au fur et à mesure que d’autres vieillissent et meurent. Cependant, lorsqu’un patient développe un cancer, le processus se déséquilibre et les cellules anormales, au lieu de s’autodétruire, se divisent de manière incontrôlable.

Ce phénomène est également connu sous le nom de néoplasie et est l’une des maladies avec le plus grand nombre de morbidité et de mortalité dans le monde. Par exemple, et selon les preuves, en 2020, il y a eu en moyenne 19,3 millions de nouveaux cas et un total de 10,0 millions de décès. Il existe différentes options de traitement, en fonction des caractéristiques de son développement, de l’avis médical et de la disposition du patient.

Que sont les tumeurs?

Les tumeurs sont des masses de tissus anormaux qui surviennent lorsque les cellules se multiplient et se développent. Comme nous le rappelle Stanford Health Care, il en existe deux types: cancéreuses et non cancéreuses. Dans le premier cas, il s’agit de cellules susceptibles d’envahir d’autres parties du corps et de revenir après avoir été éliminées. Dans le second, les tumeurs ne se propagent pas et ne reviennent pas après élimination.

Elles sont également appelées tumeurs bénignes et tumeurs malignes. On retrouve également une troisième catégorie appelée cellules précancéreuses. Ce terme désigne les formations tumorales qui peuvent se transformer en cancer si elles ne sont pas traitées à temps. Autrement dit, elles ne sont pas malignes lorsqu’elles sont détectées, mais leur état peut évoluer avec le temps.

Cette dernière catégorie comporte également de nombreuses sous-catégories. Nous mettons ainsi en évidence la dysplasie, la métaplasie, l’hyperplasie, l’atypie et le carcinome in situ. Les tumeurs peuvent être retirées chirurgicalement, bien que tout dépende de leurs caractéristiques et des critères du spécialiste. Dans certains contextes une tumeur bénigne peut être dangereuse pour le patient.

4 Différences entre tumeur et cancer

Grâce aux informations ci-dessus, vous avez sûrement déjà identifié certaines des différences entre tumeur et cancer. Nous synthétisons ci-dessous 4 des plus importantes.

1. Le cancer est une maladie, les tumeurs peuvent l’être

Comme nous l’avons précisé avec le terme cancer, il désigne une maladie. Pour plus de spécificité, il s’accompagne d’un complément qui permet de déterminer le lieu où il a été détecté. Par exemple, le cancer de la peau. En revanche, les tumeurs ne sont pas toujours une maladie, elles sont une formation de cellules qui peuvent parfois être bénignes.

2. Le cancer se constitue de cellules malignes, ce qui n’est pas toujours le cas pour les tumeurs

Un médecin qui décrit la radiographie des poumons à une patiente.

Pour être considéré comme tel, un cancer doit se constituer de cellules malignes. Autrement dit, des cellules susceptibles d’envahir les tissus environnants et de se propager loin de l’endroit où elle a pris naissance. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes, de sorte que tous les cas signalés ne doivent pas nécessairement conduire au cancer.

En fait, et contrairement à ce que les gens croient, environ 9 tumeurs développées sur 10 sont bénignes. La balance est en notre faveur lorsqu’il s’agit de détecter les formations qui conduisent au cancer. C’est l’une des différences les plus importantes entre la tumeur et le cancer.

3. Le cancer peut être mortel, les tumeurs ne le sont pas forcément

Le pourcentage de décès par cancer dépend des caractéristiques de la formation, du lieu de développement et de la rapidité avec laquelle il a été diagnostiqué. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le cancer le plus mortel est celui du poumon, avec en moyenne 1,8 million de décès chaque année.

En revanche, les tumeurs bénignes entraînent rarement des complications chez les patients. En effet, il est possible de vivre avec elles sans problèmes majeurs, comme le font des millions de personnes dans le monde. Selon Cancer Treatment Centers of America, les plus courants de ce type sont les fibromes, les lipomes, les léiomyomes, les adénomes et les hémangiomes.

Bien entendu, cela ne signifie pas que les complications ne sont pas signalées chaque année. Si la tumeur se développe de manière incontrôlable ou se développe dans un endroit particulièrement vulnérable, elle peut interférer avec certaines fonctions de base du corps. Tel est le cas des tumeurs qui poussent dans le cerveau.

4. Le cancer peut entraîner des métastases, ce qui n’est pas toujours le cas des tumeurs

Enfin, une autre différence entre la tumeur et le cancer est que les cellules malignes peuvent métastaser. C’est-à-dire, propager des cellules de leur lieu de développement à d’autres parties du corps. Lorsque cela se produit, la maladie n’est pas classée comme un nouveau type de cancer. Seul le cancer d’origine aurait métastasé.

En revanche, il n’est pas possible pour les cellules bénignes qui composent la plupart des tumeurs de réaliser cette propagation. Leur croissance est généralement plus lente et elles restent toujours à l’endroit où elles se sont développées.

Pour conclure, il n’est pas approprié d’utiliser cancer et tumeur comme synonymes. Bien que tous les cancers soient des tumeurs malignes, tous les types de tumeurs ne sont pas cancérigènes. Cette distinction doit être assimilée pour éviter les chocs lors d’une démarche diagnostique ou face à une détection chez un proche.

Cela pourrait vous intéresser ...
ADN: découverte, structure et mutations
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
ADN: découverte, structure et mutations

L'ADN (acide désoxyribonucléique) contient les informations nécessaires à la synthèse des protéines..A quand remonte sa découverte? etc.



  • Sung, H., Ferlay, J., Siegel, R. L., Laversanne, M., Soerjomataram, I., Jemal, A., & Bray, F. Global cancer statistics 2020: GLOBOCAN estimates of incidence and mortality worldwide for 36 cancers in 185 countries. CA: a cancer journal for clinicians. 2021; 71(3): 209-249.