Peau sèche : causes et soins

Vous avez la peau sèche et vous ne savez pas pourquoi ? Nous vous présentons 7 causes de ce symptôme et vous disons quoi faire à ce sujet.
Peau sèche : causes et soins

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

La peau sèche est l’un des problèmes cutanés esthétiques les plus courants au monde. Le terme médical pour cette condition est la xérose et elle est rarement associée à des complications modérées ou graves. Elle s’accompagne souvent d’une desquamation, de démangeaisons ou de craquelures. Ce qui amène les personnes à penser qu’elles souffrent d’une affection plus grave.

Bien que la xérose puisse être un symptôme ou une conséquence d’un problème plus vaste, la vérité est que presque tous les cas peuvent s’expliquer par des habitudes quotidiennes, une prédisposition génétique et d’autres facteurs environnementaux mineurs. Dans les lignes suivantes, nous expliquons les causes de la peau sèche et ce qu’il faut appliquer pour éliminer ou réduire cet inconfort esthétique.

7 causes de la peau sèche

Comme le rappelle l’American Academy of Dermatology (AAD), la peau sèche se développe lorsque la peau perd trop d’eau. Ce n’est pas une maladie contagieuse, qui n’est généralement pas associée à des complications importantes.

Votre peau a un mécanisme naturel pour s’hydrater en permanence. Elle y parvient grâce au sébum, une huile naturelle qui est sécrétée par les glandes sébacées. Elle le fait également grâce à une série de nutriments qui ont une fonction d’imperméabilisation. Lorsque ce mécanisme est altéré, vous développez une peau sèche. Examinons les principales causes de la xérose pour comprendre pourquoi vous pouvez présenter ce signe.

1. Savons et autres produits agressifs

L’utilisation de certains savons, gels douche, shampoings, détergents et autres produits similaires peut avoir un effet contre-productif sur la santé de la peau. Cela est dû à l’interaction d’ingrédients irritants, dont certains sont conçus pour éliminer l’excès de graisse. Les experts avertissent que le niveau de pH et le type d’agent nettoyant peuvent faire perdre à la peau son hydratation naturelle.

Comme nous l’avons déjà expliqué, la peau a un mécanisme naturel pour s’hydrater. L’utilisation excessive de produits d’hygiène et de nettoyage peut éliminer une grande partie des huiles et des nutriments qui contrôlent l’humidité, de sorte que la surface de la peau (épiderme) se déshydrate.

2. Excès d’eau

Une femme qui se douche.

Bien que cela soit paradoxal, les douches fréquentes et l’interaction de votre peau avec l’eau dans d’autres contextes peuvent entraîner une peau sèche. Un excès d’eau entraîne un piégeage du microbiome sain de l’épiderme, ainsi que des huiles et des nutriments qui lui permettent de rester humide. De longues douches, une immersion prolongée dans l’eau ou le travail dans des environnements humides en sont des exemples.

Gardez également à l’esprit que la qualité de l’eau affecte également la vitesse à laquelle vous développez ce symptôme. Son pH et la présence de certains agents est un problème à évaluer. Par exemple, une eau avec un excès de magnésium, de calcium ou de chlore a un effet néfaste sur la peau. Concernant la douche, l’AAD recommande de la faire une fois par jour.

3. La température de l’environnement sur la peau sèche

Un détail non négligeable qui pourrait être le catalyseur de votre peau sèche se trouve dans la température ambiante. L’air très froid ou très chaud, ainsi que celui qui n’a pas un taux d’humidité adéquat, est un facteur latent de ces épisodes. Dans tous ces cas, le processus naturel d’hydratation que nous avons expliqué est altéré. Ce qui entraîne une peau sèche.

Ne pensez pas seulement à la température en raison des conditions météorologiques ou des caractéristiques géographiques. Travailler ou interagir à proximité d’une source de chaleur ou d’une source de froid suffit à déclencher cette réaction. Même s’asseoir très près d’une cheminée ou d’un feu suffit à assécher la surface de la peau.

4. Prise de certains médicaments

Comme on le sait, la prise de médicaments à court, moyen et long terme implique la probabilité de développer des effets secondaires. Les plus courants sont la prise de poids, la bouche sèche, les maux d’estomac et la somnolence (entre autres). Certains médicaments tels que les diurétiques et les antihistaminiques peuvent provoquer une peau sèche comme effet indésirable.

Lorsque c’est la cause, la réaction doit disparaître un ou plusieurs jours après l’arrêt du traitement. Dans le cas où il s’agit d’un médicament indispensable à la santé, et que la déshydratation de la surface cutanée est modérée ou sévère, n’hésitez pas à consulter votre spécialiste à la recherche d’éventuelles solutions.

5. Affections cutanées

Des dizaines d’affections cutanées peuvent avoir la peau sèche parmi leurs symptômes. Les plus importantes sont l’acné, la dermatite atopique, la dermatite de contact, le pied d’athlète, la dermatite séborrhéique et le psoriasis. Ces cas ne représentent qu’un petit pourcentage des épisodes de peau sèche. Lorsque c’est le cas, ils s’accompagnent d’autres symptômes.

Des conditions médicales sous-jacentes peuvent également être à l’origine de certains épisodes. L’hypothyroïdie, le diabète, l’insuffisance rénale ou le syndrome de Sjögren en sont quelques exemples. Comme dans le cas précédent, la sécheresse ne sera qu’un des nombreux symptômes qui vous avertiront sûrement d’un problème plus important.

6. Carence en nutriments: causes de la peau sèche

Diverses caractéristiques de la peau sont conditionnées par l’apport de nutriments via l’alimentation ou des facteurs environnementaux. Par exemple, sa couleur, son élasticité, sa texture et son épaisseur. Une carence nutritionnelle peut également entraîner une peau sèche. De sorte que les régimes à faible proportion de fruits, de légumes et de légumineuses contribuent négativement au développement de la maladie.

7. Le tabac

Fumée de cigarette.

Enfin, d’autres causes directes de la manifestation de la sécheresse cutanée peuvent se retrouver dans le tabagisme. Malgré les campagnes et la disponibilité des informations, les changements cutanés causés par le tabagisme sont souvent ignorés. Les chercheurs ne cessent de mettre en garde à leur sujet, parmi lesquels figure bien sûr la peau sèche.

Les scientifiques avertissent également que la peau sèche est un signe relativement courant après 40 ans. Différents mécanismes biologiques l’influencent pour qu’elle acquière un aspect sec et pâle. Les environnements de travail très humides ou où vous devez constamment interagir avec de l’eau peuvent également être une source d’épisodes.

Conseils pour éviter la peau sèche

La peau sèche est un problème qui se fait sentir sur le plan esthétique, mais aussi sur celui de la santé en général. Par exemple, les chercheurs ont découvert que les plaies mettent plus de temps à cicatriser chez les patients atteints de cette maladie. Une guérison plus lente entraîne une plus grande exposition aux agents pathogènes. Ce qui peut se traduire par un risque d’infection plus élevé.

Quoi qu’il en soit, et sachant que la plupart des épisodes sont liés à certaines habitudes quotidiennes, il suffit simplement de s’imposer quotidiennement une série de modifications pour éviter que votre peau ne se dessèche. Voici les meilleurs conseils pour la peau sèche selon Harvard Health Publishing :

  • Utilisez un humidificateur pendant l’hiver.
  • Limitez la durée de la douche à une moyenne de 5 à 10 minutes. Évitez de le faire avec de l’eau très chaude ou très froide.
  • Réduisez l’interaction avec les produits d’hygiène de la salle de bain très parfumés (savons, gels et autres). Assurez-vous qu’ils sont exempts de rétinoïdes, d’alcool et d’acide alpha-hydroxy.
  • Réduisez l’interaction avec les ustensiles de nettoyage ou d’hygiène qui sont abrasifs ou qui peuvent générer des frottements (comme les tampons à récurer durs).
  • Modifiez le schéma de nettoyage avec les serviettes. Évitez de frotter avec véhémence car cela absorbe l’excès d’eau à la surface de votre peau.
  • Utilisez des crèmes hydratantes immédiatement après le bain ou le lavage des mains. Modérez toutefois leur application.
  • Appliquez des crèmes hydratantes et d’autres produits similaires sur les zones où les plaques de peau sèche ont tendance à être concentrées.
  • Évitez d’écailler les zones où vous avez manifesté de la sécheresse.
  • Évitez de porter des vêtements très serrés ou pouvant déclencher une certaine réaction sur la peau (comme la laine par exemple).

Conclusion…

D’autres habitudes que vous pouvez inclure dans votre routine pour éliminer la xérose sont de maintenir une alimentation équilibrée, de faire de l’exercice. D’éviter les changements soudains d’émotions et de porter des gants lors des tâches ménagères.

Enfin, si la peau sèche ne disparaît pas après quelques jours ou quelques semaines d’application de ces recommandations, la chose la plus prudente à faire est de consulter un dermatologue. Celui-ci trouvera la cause exacte des épisodes et procédera au démarrage d’un traitement personnalisé. Ne minimisez pas ce symptôme, surtout lorsqu’il dure longtemps et qu’il s’accompagne d’une desquamation modérée ou sévère.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 3 couches de la peau: caractéristiques et fonctions
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Les 3 couches de la peau: caractéristiques et fonctions

Les 3 couches de la peau sont les suivantes: l'épiderme, le derme et l'hypoderme..Chacune possède ses propres caractéristiques, quelles sont-elles?



  • Andriessen, A. Prevention, recognition and treatment of dry skin conditions. British Journal of Nursing. 2013; 22(1): 26-30.
  • Baranda, L., González‐Amaro, R., Torres‐Alvarez, B., Alvarez, C., & Ramírez, V. Correlation between pH and irritant effect of cleansers marketed for dry skin. International journal of dermatology. 2002; 41(8): 494-499.
  • Freiman, A., Bird, G., Metelitsa, A. I., Barankin, B., & Lauzon, G. J. Cutaneous effects of smoking. Journal of cutaneous medicine and surgery. 2004; 8(6): 415-423.
  • Hashizume, H. Skin aging and dry skin. The Journal of dermatology. 2004; 31(8): 603-609.

Los contenidos de esta publicación se redactan solo con fines informativos. En ningún momento pueden servir para facilitar o sustituir diagnósticos, tratamientos o recomentaciones provenientes de un profesional. Consulta con tu especialista de confianza ante cualquier duda y busca su aprobación antes de iniciar o someterse a cualquier procedimiento.