Neurones: caractéristiques, types et fonctions

Les neurones forment un vaste réseau complexe qui vous permet de traiter le monde comme vous le faites. Voyons comment cela est possible!
Neurones: caractéristiques, types et fonctions

Écrit par Josberth Johan Benitez Colmenares, 13 septembre, 2021

Dernière mise à jour : 13 septembre, 2021

Le système nerveux central se compose du cerveau et de la moelle épinière. C’est le centre de commandement de tout le corps, le lieu où l’information est traitée. Pour cela, il utilise deux types de cellules nerveuses: les neurones et les cellules gliales. Les neurones sont les plus abondants.

Les cellules de ce type agissent comme des messagers d’informations. Tout ce que vous pouvez ressentir, faire et penser est grâce à eux. Selon le Queensland Brain Institute, l’adulte moyen aurait près de 100 milliards de neurones. Ci-dessous, nous passons en revue ses caractéristiques, ses types et certaines de ses fonctions de base.

Caractéristiques des neurones

Structure du cerveau humain avec des neurones.

Les cellules neuronales utilisent des impulsions électriques et des signaux chimiques pour créer un vaste réseau qui traite et envoie des informations. Jusqu’à très récemment, les scientifiques pensaient que les cellules de ce type ne pouvaient pas être générées après un certain âge.

Aujourd’hui, nous savons que la neurogenèse (le mécanisme par lequel de nouveaux neurones sont créés) est tout à fait réelle. Les preuves indiquent effectivement que ce processus est maintenu même chez les personnes âgées, vers l’âge de 80 ans. On peut distinguer trois parties fondamentales de ces cellules:

  1. Corps cellulaire: également connu sous le nom de soma. À l’intérieur du corps, se trouve le noyau des cellules et, par conséquent, leur ADN. Le noyau fonctionne comme une usine de protéines qui se déplacent ensuite vers d’autres parties du neurone.
  2. Axone: également connu sous le nom de fibre de ramification principale ou fibre nerveuse. Il ressemble à une longue queue et est attaché au corps cellulaire. La taille des axones varie, bien que nous puissions les classer comme petits ou grands. Certains mesurent moins d’un millimètre et d’autres peuvent atteindre plus d’un mètre (ils relient la moelle épinière aux pieds).
  3. Dendrites: sont responsables de la réception et de la dérivation des informations. Ils envoient des produits chimiques appelés neurotransmetteurs dans le processus connu sous le nom de synapse chimique. Ils ont une structure ramifiée qui varie en taille. Considérez les dendrites comme les racines d’un arbre.

On distingue un quart de ces cellules, la gaine de myéline. Il s’agit d’une matière grasse qui recouvre les axones pour les isoler, les protéger et éviter les interférences d’autres cellules neuronales voisines. Parfois, cette structure peut être endommagée et entraîner des maladies, telles que la sclérose en plaques.

Cela accélère également le processus de conduction de l’influx nerveux. Les patients atteints de sclérose en plaques subissent une détérioration de cette gaine, provoquant des erreurs de communication.

Types de neurones

Comme il existe des milliards de ces cellules dans notre corps, il n’est pas facile de les classer dans des groupes spécifiques. Malgré cela, on distingue souvent 3 types de neurones. L’Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux souligne ce qui suit.

Neurones sensoriels

Comme son nom l’indique, les cellules de ce type sont chargées de traiter les informations des sens. Vous pouvez donc voir, entendre, sentir, sentir et goûter les aliments grâce à ces neurones. Le traitement de ces données peut être mécanique (un bruit lointain) ou chimique (des molécules qui entrent en contact avec vos papilles).

Pour cela, les chercheurs considèrent les neurones sensoriels comme essentiels pour détecter les signaux de danger. La vitesse moyenne de lecture et d’envoi des informations est de 120 mètres par seconde. La plupart des types de neurones sensoriels sont pseudo-unipolaires. Autrement dit, votre axone se divise en deux fibres.

Motoneurones

Ce sont eux qui traitent et envoient des informations du système nerveux central aux muscles, aux glandes et aux organes de tout le corps. Ils sont responsables de la génération du mouvement par l’échange de neurotransmetteurs. Ils sont également appelés cellules neuronales de la moelle épinière (la plupart d’entre elles y sont logées) ou neurones efférents.

Deux sous-types de motoneurones ont été identifiés: inférieur et supérieur. Les premiers établissent des connexions entre la moelle épinière et les muscles. Les autres du cerveau à la moelle épinière. Leur structure est multipolaire. Autrement dit, ils ont un seul axone et de nombreuses dendrites. C’est le neurone qui se reflète généralement dans les documents académiques.

Interneurones

Leur mission est de servir de pont entre les cellules précédentes, afin qu’elles forment un circuit très complexe.

Ils peuvent également communiquer entre eux, créant leurs propres réseaux individuels. Ce processus a été lié à des fonctions associées à l’apprentissage, à la prise de décision, à la neurogenèse et même à l’assimilation des réflexes.

Fonctions neuronales

Effet visuel d'un visage humain dans un paysage.

La façon dont vous percevez le monde n’est possible que grâce à l’activité neuronale. En ce moment, vous lisez ceci et le traitez grâce au vaste réseau des circuits de votre système nerveux central et périphérique. Ce que vous faites et dites, ou avez pensé faire ou dire, c’est grâce à eux. Ce que vous ressentez et percevez également.

En termes plus techniques, les fonctions des neurones sont les suivantes:

  1. Recevoir des informations.
  2. Interpréter ces signaux (pour savoir quoi en faire).
  3. Communiquer les signaux aux autres neurones, muscles, glandes et organes (le cas échéant).

Bien qu’il soit très simple à décrire, en réalité ce mécanisme intrigue aujourd’hui les scientifiques chargés de l’étudier. Il n’est pas entièrement compris, bien que ses aspects centraux le soient. L’ensemble du processus se fait à travers la synapse et les neurotransmetteurs.

Enfin, tout ce que vous faites est possible grâce à des centaines de millions de cellules microscopiques qui se connectent les unes aux autres dans un vaste réseau. Elles peuvent se régénérer jusqu’à un âge avancé pour fournir les milliers de neurones que vous perdez chaque jour. Il existe finalement trois types avec des conceptions différentes dans sa structure pour faciliter la transmission de l’information.

Cela pourrait vous intéresser ...
Différences entre les hormones et les neurotransmetteurs
Muy SaludLisez-le dans Muy Salud
Différences entre les hormones et les neurotransmetteurs

Les différences entre hormones et neurotransmetteurs sont multiples, mais ne sont pas toujours simples à définir.. Découvrez les principales!



  • Boldrini M, Fulmore CA, Tartt AN, Simeon LR, Pavlova I, Poposka V, Rosoklija GB, Stankov A, Arango V, Dwork AJ, Hen R, Mann JJ. Human Hippocampal Neurogenesis Persists throughout Aging. Cell Stem Cell. 2018 Apr 5;22(4):589-599.e5.
  • Donnelly CR, Chen O, Ji RR. How Do Sensory Neurons Sense Danger Signals? Trends Neurosci. 2020 Oct;43(10):822-838.