Pellicules: causes éventuelles et prévention

23 mars, 2021
This article has been written and endorsed by el médico Diego Pereira
Les évaluations médicales spécialisées doivent être réservées aux cas graves ou réfractaires au traitement des pellicules.

Les pellicules sont une dermatose courante, caractérisée par une desquamation constante du cuir chevelu accompagnée de démangeaisons d’intensité modérée.

Le traitement est simple, même si dans certains cas, il peut être conseillé de consulter un spécialiste.

Dans cet article, nous détaillerons les principales caractéristiques de cette condition.

Que sont les pellicules?

Les cellules libérées de l'épiderme forment des pellicules.

Il s’agit d’une affection bénigne du cuir chevelu, caractérisée par une desquamation accélérée de sa partie la plus superficielle. Il en résulte l’apparition de petits et fragiles squames de tissu blanchâtres dont l’accumulation tend à provoquer des démangeaisons.

De plus, la manifestation clinique la plus importante est la démangeaison. Bien que ce soit une condition qui n’affecte pas la santé biologique, elle peut entraîner des problèmes esthétiques. Comme vous le verrez plus tard, les pellicules peuvent être traitées avec des mesures de base dans la plupart des cas.

Les pellicules sont également considérées comme une forme bénigne de dermatite séborrhéique, une affection qui s’accompagne d’une rougeur de la peau affectée et d’une production excessive de sébum. En effet, on pense que les deux conditions se produisent à la suite d’une infection par le champignon Malassezia furfur.

Facteurs de risque

Ayant une origine multi-causale, plusieurs conditions peuvent augmenter la probabilité de souffrir de pellicules. Certaines d’entre elles sont les suivantes:

  • Antécédents personnels de maladies dermatologiques. Les patients atteints de psoriasis, de mycoses superficielles multiples, d’eczéma, de pédiculose ou de toute forme de dermatite ont tendance à développer des pellicules plus fréquemment.
  • Âge. Bien que les pellicules puissent apparaître presque à tout moment de la vie, elles sont plus fréquentes dès le début de l’âge adulte.
  • Sexe masculin. Les hommes ont tendance à avoir plus de pellicules que les femmes. Un fait qui peut être lié à la quantité plus élevée de testostérone dans ce groupe de patients.
  • Divers facteurs environnementaux. Bien que l’on méconnaisse les causes exactes des pellicules, on sait que le stress, les excès de produits capillaires et la lumière ultraviolette peuvent influencer son apparence.

Quelles sont les causes possibles des pellicules?

Comme nous venons de le mentionner, il existe plusieurs raisons pour lesquelles les pellicules peuvent apparaître chez certaines personnes. Nous résumerons les plus importants ci-dessous. Cependant, dans la plupart des cas, il existe généralement une combinaison de tous ces facteurs.

Produits capillaires commerciaux

Contrairement à la croyance populaire, les pellicules n’apparaissent pas exclusivement chez les personnes qui n’ont pas une bonne hygiène capillaire. En fait, un excès de produits chimiques peut favoriser l’apparition de cette condition. Quelques exemples sont les suivants:

  • Fixateurs.
  • Certains types de shampooings et revitalisants.
  • Colorants

Bien sûr, tous n’ont pas d’effet négatif sur le cuir chevelu. De plus, il existe des shampoings spéciaux pour réduire les pellicules.

Augmentation de l’activité de l’épiderme

L’épiderme est la couche la plus superficielle de la peau, et il se situe juste au-dessus du derme. Selon la zone, il se compose de 4 à 5 couches de cellules appelées kératinocytes, car elles ont la capacité de produire de la kératine.

Ce tissu se caractérise par un métabolisme accéléré, de sorte que les cellules proviennent constamment de la base de l’épiderme. Au fur et à mesure qu’elles grandissent, elles poussent celles qui sont plus superficielles, jusqu’à ce qu’elles fassent partie de la couche cornée.

Cette dernière se constitue de cellules mortes à la kératine abondante, qui se dissipe peu à peu pour permettre le passage de nouvelles cellules.

Bien que ce processus puisse prendre des semaines, certaines conditions peuvent entraîner une augmentation de l’activité des cellules épidermiques, entraînant la perte de couches qui formeront des pellicules.

Troubles hormonaux

Les cas de dermatite séborrhéique et de pellicules étant plus fréquents chez l’homme, il est possible que les hormones sexuelles masculines jouent un rôle fondamental dans sa physiopathologie.

Cette étude scientifique met en évidence cette relation malgré le fait que, jusqu’à présent, il n’a pas encore été déterminé exactement comment la testostérone agit dans ce processus.

Influence de certains microorganismes

Une infection à levures peut entraîner des pellicules.

L’infection par le champignon Malassezia furfur est fortement associée à l’apparition de pellicules. Il se trouve naturellement dans la peau de la plupart des gens, et il peut exister sous deux formes différentes: sous forme de levure ou sous forme d’hyphe. Pour cette raison, il est considéré comme un microorganisme dimorphique, car il a deux formes ou morphologies.

Lorsqu’il se trouve sous forme de levure, il ne produit aucun symptôme pertinent, car il fait naturellement partie des micro-organismes qui vivent sur la peau. Cependant, dans certaines circonstances (telles que celles mentionnées dans les sections précédentes), le passage à une forme hyphale peut être favorisé.

Ce champignon utilise la graisse du corps humain pour son métabolisme, libérant des déchets capables de stimuler la croissance de l’épiderme. Cela se traduit par des symptômes de pellicules.

D’autre part, c’est également le micro-organisme responsable du pityriasis versicolor. Même si cette mycose puisse apparaître dans n’importe quelle autre partie de la surface de la peau.

Quel est le traitement en cas de pellicules?

L’essentiel du traitement antipelliculaire comprend l’utilisation de shampoings contenant des composés spéciaux. Ceux-ci, selon la clinique Mayo, peuvent être regroupés dans les groupes suivants:

  • Antifongiques: ils sont utilisés pour réduire la quantité de champignons pathogènes sur le cuir chevelu. Le sulfure de sélénium et le kétoconazole en sont quelques exemples.
  • Substances qui diminuent la production d’écailles ou le renouvellement de l’épiderme: le pyrithione de zinc et le goudron de houille peuvent être efficaces.

Certains aspects de base comme avoir une alimentation équilibrée, éviter une exposition constante au soleil et aux facteurs de stress peuvent être utiles pour éviter l’apparition de cette condition.

A quel moment aller chez le médecin?

Les cas légers de pellicules peuvent être traités en utilisant des shampooings spéciaux en vente libre dans les pharmacies. Dans les cas modérés ou sévères, qui compromettent considérablement la qualité de vie, il est conseillé de se tourner vers un dermatologue de confiance.

Il est également recommandé de consulter un spécialiste en cas de réaction allergique à l’un des médicaments mentionnés.

Conclusion…

Les pellicules, bien qu’elles soient bénignes, peuvent représenter un problème de santé d’un point de vue esthétique. Elles s’améliorent généralement avec l’utilisation de médicaments en vente libre, il est donc nécessaire de consulter un médecin qu’en cas de non-observation d’une amélioration clinique ou dans les cas graves.