Les bêta-carotènes: quels sont-ils et quels sont leurs avantages?

Les bêta-carotènes ont la capacité de se transformer en vitamine A dans le corps, générant ainsi des effets positifs sur la santé visuelle.
Les bêta-carotènes: quels sont-ils et quels sont leurs avantages?
Saúl Sánchez

Rédigé et vérifié par el nutricionista Saúl Sánchez dans 24 avril, 2021.

Dernière mise à jour : 24 avril, 2021

Les bêta-carotènes sont une série de composés présents dans de nombreux aliments qui ont une capacité antioxydante élevée. Ils ont également la particularité de se transformer en vitamine A de manière endogène. Au sein de l’organisme, leurs fonctions sont donc diverses.

Ils sont surtout présents dans les produits d’origine végétale, et la grande majorité sont des pigments chargés de donner une couleur jaune ou orange. On les trouve également sur le marché des suppléments, car leur consommation à fortes doses peut générer des avantages, comme nous le verrons plus tard.

Les bêta-carotènes, de puissants antioxydants

Comme nous l’avons vu, les bêta-carotènes sont des composés qui agissent comme des pigments et qui appartiennent au groupe des caroténoïdes. Ils sont caractéristiques d’aliments tels que les carottes ou la papaye, bien qu’ils puissent être trouvés dans beaucoup d’autres.

Il s’agit d’un élément essentiel pour garantir la synthèse de la vitamine A dans le corps. Une substance nutritive qui s’est révélée aider la santé en modulant le système immunitaire.

Les bêta-carotènes se distinguent avant tout par leur rôle d’antioxydants. Cela signifie qu’ils sont capables de céder un électron à des molécules qui l’ont perdu pour neutraliser son potentiel électrique.

Cela génère une stabilité et une homéostasie bénéfique pour l’être humain. En effet, il existe des preuves qui indiquent que l’accumulation de radicaux libres augmente le risque de tomber malade.

Si la vitamine A se retrouve également dans les produits d’origine animale, les bêta-carotènes se distinguent surtout par leur présence dans les aliments d’origine végétale, à quelques exceptions près (lait de certains animaux).

C’est l’une des raisons pour lesquelles la consommation de légumes est favorisée, car ils contiennent des substances qui ne peuvent être obtenues par d’autres moyens.

La papaye contient des bêta-carotènes abondants.

Avantages des bêta-carotènes

Nous évoquons maintenant quels sont les principaux avantages des bêta-carotènes ainsi que les révélations de la science.

1. Réduction du risque de souffrir de maladies chroniques

L’accumulation de radicaux libres dans les tissus est associée à un risque accru de maladie. Les espèces réactives de l’oxygène sont instables, ce qui favorise les processus inflammatoires et les mutations dans le matériel génétique.

De là, se déclenchent des mécanismes étroitement liés au cancer ou aux pathologies neurodégénératives.

Heureusement, les antioxydants sont capables de neutraliser la formation de ces composés, issus du métabolisme et des réactions physiologiques qui rendent la vie possible.

Selon une étude publiée dans Biochimica et Biophysica Acta, les caroténoïdes sont capables d’agir en améliorant la prévention de certaines tumeurs. Pour cette raison, il est supposé que leur supplémentation pourrait être bénéfique à moyen terme, bien qu’il y ait encore des doutes à ce sujet.

2. Fonctionnement efficace du système cardiovasculaire

Selon une étude publiée en 2020, une consommation régulière de bêta-carotène et de vitamine A pourrait être bénéfique pour protéger le système cardiovasculaire de différentes altérations.

Plus précisément, il semble que la prise des deux substances réduit considérablement le risque de développer des plaques d’athérome, une condition dangereuse qui peut affecter le cœur.

Apparemment, les bêta-carotènes pourraient stimuler la dissolution des graisses dans les vaisseaux sanguins, empêchant ainsi leur accumulation. Ce qui conduit à des plaques qui limitent le passage du sang.

En règle générale, les éléments qui ont des capacités anti-inflammatoires et antioxydantes sont généralement adéquats pour améliorer le fonctionnement du système cardiovasculaire.

En plus des bêta-carotènes, les acides gras oméga 3 se sont révélés efficaces pour prévenir la formation de plaques d’athérome.

3. Protéger la santé visuelle et hépatique

Nous avons fait remarquer que les bêta-carotènes ont la capacité de se transformer en vitamine A de manière endogène. Lorsque ce processus a lieu, un nutriment se forme qui intervient dans le fonctionnement du système visuel.

Il existe des preuves qui indiquent que cette vitamine est capable de prévenir la dégénérescence maculaire, avec toutes les conséquences que cela entraîne (perte de vision).

D’autre part, ce nutriment devient également essentiel dans la prévention des maladies du foie.

Selon une étude publiée dans Nutrition and Health, le maintien de niveaux adéquats de vitamine A dans le corps pourrait réduire l’incidence de certains types de cancer du foie, ainsi que des maladies inflammatoires liées à cet organe. Cependant, il manque des essais plus importants pour confirmer les soupçons.

Enfin, nous devons commenter la capacité de la vitamine A à améliorer la cicatrisation des plaies. La consommation de ce nutriment, ou bêta-carotènes, peut favoriser la réparation des tissus endommagés, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

En ce sens, ils agissent en synergie avec la vitamine C, cette dernière étant capable d’augmenter significativement la production de collagène endogène.

Comment inclure les bêta-carotènes dans l’alimentation?

Nous avons déjà fait remarquer que les bêta-carotènes se trouvent dans les aliments d’origine végétale. Pour maximiser sa contribution, il est nécessaire d’inclure des produits aux couleurs jaunes, oranges ou rouges dans l’alimentation.

Les fruits comme la papaye ou même la pastèque ont des concentrations importantes de ce nutriment. Ainsi que des légumes comme les carottes.

L’essentiel à cet égard est de garantir une alimentation variée et équilibrée. Plus il y a de types de légumes qui apparaissent régulièrement, moins il y a de chances de subir un apport insuffisant ou inefficace de certains nutriments essentiels ou importants.

En même temps, vous pouvez choisir de préparer, de temps en temps, des smoothies avec différents types de légumes ensemble.

Il ne s’agit pas d’une solution idéale pour l’alimentation quotidienne, car le fait de mixer casse la fibre et atténue son effet. Mais cela peut sauver la situation dans certains cas.

La préparation de crèmes ou de purées végétales peut également être décisive lors de l’introduction de bêta-carotène ou de substances antioxydantes dans l’alimentation. Les carottes ou citrouilles sont une excellente option.

Ces préparations se conservent très efficacement au réfrigérateur, il suffit donc d’en faire une bonne quantité un jour par semaine pour en profiter en continu.

De plus, elles ont l’avantage de se combiner avec des épices culinaires dans la recette. Ceux-ci concentrent également les phytonutriments à l’intérieur, c’est pourquoi ils améliorent les effets des bêta-carotènes.

Les carottes sont une excellente source de bêta-carotène

L’importance de limiter la consommation de composés oxydants

Nous parlons souvent de l’importance d’inclure des antioxydants dans l’alimentation. Mais il est également essentiel de limiter l’apport d’éléments qui agissent en sens inverse, favorisant la formation de radicaux libres.

Ce sont généralement des acides gras trans et des sucres ajoutés et simples. Certains additifs pourraient également être liés à ces procédés, bien qu’il existe certains doutes quant à leurs performances.

Ce qui est clair, c’est que le maintien d’un bon état de composition corporelle limite la formation d’espèces réactives de l’oxygène, ce qui a un impact positif sur la santé.

De plus, la pratique sportive régulière génère une plus grande efficacité dans le contrôle des réactions d’oxydation et de réduction endogènes, garantissant une moindre incidence de pathologies complexes.

D’un point de vue diététique, il est essentiel de privilégier la consommation d’aliments frais à celle d’aliments industriels ultra-transformés.

Ces derniers sont capables de favoriser l’inflammation, le diabète et le surpoids, endommageant ainsi l’organisme. Ils ne doivent en aucun cas être la base de l’alimentation.

Suppléments de bêta-carotène

Il est possible d’inclure du bêta-carotène dans l’alimentation par le biais de suppléments dont la concentration est généralement suffisante pour satisfaire les besoins.

Cependant, il n’est pas tout à fait clair qu’ils obtiennent des résultats positifs à moyen ou long terme. En principe les doses alimentaires devraient être suffisantes. En revanche, il n’est pas conseillé de remplacer une alimentation équilibrée par la consommation de ce type de produit.

Il faut savoir que dans certains contextes, les compléments peuvent être nocifs. L’exemple le plus clair est celui des athlètes d’élite. Une supplémentation en composés antioxydants chez les athlètes pourrait inhiber les mécanismes de signalisation cellulaire, empêchant ainsi les adaptations à l’exercice.

De cette manière, les athlètes pourraient éprouver des difficultés à gagner en force musculaire ou à développer des processus d’hypertrophie qui leur donnent un avantage concurrentiel. Dans ces situations, il est optimal de garantir un apport adéquat en antioxydants par l’alimentation, mais sans l’utilisation de suppléments.

Les bêta-carotènes, substances bénéfiques pour l’organisme

Comme vous l’avez vu, les bêta-carotènes sont des substances qui génèrent des bienfaits pour le corps lorsqu’elles sont consommées régulièrement et dans les bonnes quantités. Ils peuvent équilibrer les états inflammatoires et oxydatifs, réduisant ainsi le risque de tomber malade à moyen terme.

Dans tous les cas, il est suffisant de les ingérer par voie alimentaire, à condition que le régime alimentaire soit varié.

Pour maximiser la présence de bêta-carotène dans l’alimentation, il peut être utile de recourir à des purées de légumes.

Ces préparations ont une large concentration de nutriments dérivés des nombreuses plantes qui les composent. Elles admettent également l’introduction d’épices culinaires, améliorant ainsi leurs caractéristiques.

Enfin, nous devons garder à l’esprit qu’il est aussi important de consommer du bêta-carotène que de limiter la consommation d’autres substances nocives. En ce sens, il est préférable de limiter la consommation de sucres simples, de gras trans et d’additifs.

De plus, des habitudes de vie saines doivent être encouragées, parmi lesquelles un repos correct et la pratique régulière d’une activité physique. Ce n’est qu’ainsi qu’un état de santé adéquat sera garanti à moyen terme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Différences entre les suppléments et les compléments alimentaires
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Différences entre les suppléments et les compléments alimentaires

Les suppléments et les compléments alimentaires peuvent être inclus dans le régime dans le but d'améliorer la santé..Mais quelles sont leurs différ...



  • Huang Z, Liu Y, Qi G, Brand D, Zheng SG. Role of Vitamin A in the Immune System. J Clin Med. 2018 Sep 6;7(9):258.
  • Sharma GN, Gupta G, Sharma P. A Comprehensive Review of Free Radicals, Antioxidants, and Their Relationship with Human Ailments. Crit Rev Eukaryot Gene Expr. 2018;28(2):139-154
  • Rowles JL 3rd, Erdman JW Jr. Carotenoids and their role in cancer prevention. Biochim Biophys Acta Mol Cell Biol Lipids. 2020
  • Miller AP, Coronel J, Amengual J. The role of β-carotene and vitamin A in atherogenesis: Evidences from preclinical and clinical studies. Biochim Biophys Acta Mol Cell Biol Lipids. 2020 Nov;1865(11):158635.
  • Federspiel CA, Bertelsen M, Kessel L. Vitamin A in Stargardt disease-an evidence-based update. Ophthalmic Genet. 2018 Oct;39(5):555-559
  • Leelakanok N, D’Cunha RR, Sutamtewagul G, Schweizer ML. A systematic review and meta-analysis of the association between vitamin A intake, serum vitamin A, and risk of liver cancer. Nutr Health. 2018 Jun;24(2):121-131.