10 clés pour améliorer la concentration, selon la science

Rester attentif lors des activités quotidiennes n'est pas toujours facile, nous présentons donc quelques clés pour améliorer la concentration qui seront très utiles.

Suivre ces clés pour améliorer la concentration vous permettra de maintenir un niveau d’attention plus élevé dans vos tâches et engagements quotidiens. De cette façon, il vous sera plus facile de vous y conformer toujours à temps, beaucoup plus si vous avez identifié que vous avez des problèmes de distraction.

Grâce à ces clés, vous pouvez entraîner cette capacité jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif d’être plus efficace pendant l’exécution de vos tâches. À cela s’ajoutent d’autres avantages qui impactent votre mémoire, une prise de décision efficace, la précision et l’agilité. Il n’y aura aucun défi ou tâche que vous ne pouvez pas faire!

Les 10 clés pour améliorer la concentration, selon la science

La productivité n’est pas liée au nombre d’heures que vous consacrez à vos tâches, mais à la qualité de ce temps. Il est inutile de passer 10 heures à votre travail si pendant ce temps vous ne parvenez qu’à terminer l’un des trois rapports que vous deviez remettre.

La bonne nouvelle est que, comme nous l’avons déjà dit, vous pouvez vous entraîner à rester concentré et à être de plus en plus efficace, et nous ne parlons pas seulement de travail, mais d’étude ou d’activités quotidiennes.

1. Dormir suffisamment

Les clés pour améliorer la concentration comprennent une bonne nuit de sommeil.

Le sommeil est essentiel au bon fonctionnement du corps, en particulier du cerveau. Les recherches indiquent que ceux qui souffrent d’insomnie présentent une plus grande déficience fonctionnelle et ont des problèmes d’attention et de concentration.

Par conséquent, la première clé pour rester concentré est d’obtenir un sommeil suffisamment régénérateur. Bien dormir nous offre une récupération cérébrale et cognitive optimale qui permet de mieux nous concentrer et de mieux performer dans nos activités quotidiennes.

À ce stade, il est important de souligner que dormir beaucoup n’est pas toujours synonyme de bien dormir. Assurez-vous donc que votre sommeil est de qualité afin que vous puissiez être attentif et concentré le lendemain.

2. Manger sainement pour améliorer la concentration

Le manque de concentration peut être causé par des facteurs externes et internes. Au sein de ce deuxième groupe, on trouve une mauvaise alimentation qui, selon diverses études, non seulement réduit la concentration, mais contribue également à de mauvais résultats scolaires et à des difficultés de communication.

Alors commencez également par bien manger, en laissant de côté les graisses et les aliments lourds pour votre corps. Gardez à l’esprit qu’il est tout aussi important de réguler ce qui est consommé avant certaines tâches, vous éviterez ainsi d’être lourd et somnolent.

Bien que des études sur le café aient rapporté des effets positifs sur la mémoire à long terme, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une boisson qui a des effets stimulants sur le système nerveux central et peut donc provoquer de l’insomnie, affectant vos heures et la qualité de votre sommeil.

3. Profiter des moments les plus productifs

C’est un fait que tout le monde n’a pas les mêmes moments de productivité. Il y a ceux qui rapportent avoir des épisodes de plus grande concentration le matin, l’après-midi ou la nuit. Identifiez donc votre moment pour que vous puissiez effectuer les tâches qui nécessitent plus d’attention.

En revanche, pendant la période de productivité réduite, effectuez les tâches les plus automatisées, ce n’est pas qu’elles ne nécessitent pas d’attention, c’est simplement que vous pouvez les faire même lorsque vous êtes à demie-vitesse.

4. Jouer aux échecs

Les personnes qui ont joué ou vu jouer aux échecs savent très bien que ce jeu demande beaucoup de concentration. Sinon, en un clin d’œil: échec et mat.

Les recherches démontrent que sa pratique constitue une ressource pédagogique qui améliore les processus cognitifs, la perception, l’attention et la mémoire.

Vous pouvez également opter pour d’autres passe-temps tels que les mots croisés, les labyrinthes, les puzzles ou les jeux vidéo.

5. Éviter les distractions extérieures pour améliorer la concentration

Il existe d’innombrables distractions externes qui peuvent affecter votre capacité à vous concentrer. Des études ont souligné que le bruit ambiant interfère avec l’exécution de tâches qui nécessitent beaucoup de concentration comme les examens académiques. Dans ces cas, l’idéal est d’avoir un environnement calme.

En revanche, on retrouve d’autres distracteurs comme le téléphone portable, la télévision et les réseaux sociaux, entre autres. De la même manière, l’environnement joue un rôle important, trop chaud ou trop froid peut vous mettre mal à l’aise et vous empêcher de rester concentré.

6. Écouter de la musique

Les clés pour améliorer la concentration comprennent l'écoute de la musique.

Oui, nous avons déjà dit que le silence nous aide à rester concentré, mais écouter de la musique à certains moments stimule également cette capacité.

D’une part, des études ont indiqué qu’écouter de la musique joyeuse stimule la pensée divergente, celle qui nous encourage à générer de nouvelles idées, ce qui est très utile pour ceux qui ont des emplois liés à la créativité tels que les designers, les écrivains ou les artistes.

D’autre part, la recherche précise que la musique contribue à améliorer les performances scolaires à l’école.

7. Établir une routine

Le chaos et le désordre ne vont bien dans aucun domaine de la vie. Dans ce cas précis, l’établissement d’une routine de travail ou d’étude facilitera une plus grande concentration sur chacune des tâches proposées.

Avoir par écrit les activités que vous devez développer et les délais dont vous avez besoin pour les réaliser facilitera leur réalisation.

N’oubliez pas d’ordonner cette routine en fonction de vos espaces les plus productifs. Savoir quoi faire, quand le faire et combien de temps il vous faudra pour accomplir ce «quelque chose» vous évitera du stress et avec le temps les tâches deviendront plus faciles.

8. S’accorder des moments de repos pour améliorer la concentration

Une autre clé pour améliorer la concentration consiste à s’accorder des périodes de repos lorsqu’une tâche est trop étendue. On estime que pour chaque 45 minutes de travail, vous devriez vous reposer environ 10. De cette façon, le cerveau se repose et peut continuer son activité de concentration par la suite.

Bien sûr, assurez-vous de ne pas prendre ces pauses si vous constatez que vous vous acquittez très bien de votre tâche, car vous pourriez avoir des problèmes à reprendre plus tard. De la même manière, prenez un cahier pour noter les idées sur vos devoirs qui peuvent venir pendant cette pause.

9. S’offrir des récompenses

L’avant-dernière des clés pour améliorer la concentration réside dans le don à soi. En plus de vous fixer des buts et des objectifs pour accomplir une tâche, offrez-vous une récompense à la fin: regardez un film, mangez quelque chose de spécial ou allez au gymnase.

De cette façon, lorsque vous essayez de vous distraire, vous pouvez penser à la façon dont la reprise plus efficace de votre tâche vous permettra d’accéder à cette récompense beaucoup plus rapidement.

10. Mâcher des chewing-gums, mais avec précaution

La science a prouvé que le chewing-gum a des effets positifs sur l’attention et la concentration, car il aide à se souvenir des informations à court terme. Cependant, il est important de ne pas dépasser sa consommation, en particulier lorsqu’il s’agit de chewing-gums qui contiennent des ingrédients actifs tels que le guarana ou le café.

De plus, il a été démontré que le chewing-gum est associé à la présence d’un meilleur degré de stress au travail et à d’autres aspects de la vie quotidienne. De plus, il a une influence sur l’humeur des mâcheurs.

Connaissiez-vous ces clés pour améliorer la concentration?

Vous vous attendiez probablement à des astuces très différentes pour améliorer la concentration, mais comme vous pouvez le voir, atteindre cet état est très facile. Tout ce que vous avez à faire est de vous entraîner tous les jours pour observer les résultats petit à petit.

En tant que clé supplémentaire, avoir une vie émotionnelle calme facilite les états de concentration. Des activités telles que le yoga ou la pleine conscience peuvent être d’une grande aide, car leur pratique nécessite des niveaux d’attention élevés.

  • Miró, Elena, & Cano Lozano, María del Carmen, & Buela Casal, Gualberto (2005). Sueño y calidad de vida. Revista Colombiana de Psicología, (14),11-27.[fecha de Consulta 28 de Febrero de 2021]. ISSN: 0121-5469. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=804/80401401
  • Jafari, M. J., Khosrowabadi, R., Khodakarim, S., & Mohammadian, F. (2019). The Effect of Noise Exposure on Cognitive Performance and Brain Activity Patterns. Open access Macedonian journal of medical sciences7(17), 2924–2931. https://doi.org/10.3889/oamjms.2019.742
  • Ritter SM, Ferguson S (2017) Happy creativity: Listening to happy music facilitates divergent thinking. PLoS ONE 12(9): e0182210. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0182210
  • Juan Medrano. Mascando (chicle) espero… Rev. Asoc. Esp. Neuropsiq., 2011; 31 (112), 755-763. doi: 10.4321/S0211-57352011000400012
  • Silvia Nogareda Cuixart, Mabuel Bestratén Bellovi. El descanso en el trabajo (I): pausas. Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo. Disponible en: https://previa.uclm.es/servicios/prevencion/documentacion/maternidad/NTP%20916%20descanso-pausas.pdf
  • Lozano, L. y Lozano, A. (2007) La influencia de la música en el aprendizaje. Memorias del IX Congreso Nacional de Investigación Educativa. Mérida, México. Disponible en: http://www.ruv.itesm.mx/convenio/catedra/recursos/material/cn_04.pdf
  • Romina, Bajaña-Nuñez. María-Fernanda, Quimis-Zambrano. Miguel, SevillaAlarcón. Lissett, Vicuña-Monar. Juan, Calderón-Cisneros. Alimentación saludable como factor influyente en el rendimiento escolar de los estudiantes de instituciones educativas en Ecuador. FacSalud UNEMI. Vol. 1. Núm. 1, 2018. pp. 34-39. Disponible en: https://core.ac.uk/download/pdf/276552404.pdf
  • Elvira Gonzalez de Mejía, Marco Vinicio Ramirez-Mares. Impact of caffeine and coffee on our health. Trends in Endocrinology & Metabolism. Volume 25, Issue 10, October 2014, Pages 489-492. https://doi.org/10.1016/j.tem.2014.07.003