Qu’est-ce que le tech-neck et comment le prévenir?

Avez-vous eu mal au cou ou au dos après avoir utilisé un appareil électronique pendant une longue période? Cette curieuse condition est connue sous le nom de tech-neck, découvrez ci-dessous comment l'éviter.

Les appareils électroniques font partie intégrante de la vie quotidienne de millions de personnes dans le monde. Les artefacts tels que les téléphones portables et les ordinateurs sont conçus pour faciliter la vie des utilisateurs. Cependant, leur utilisation inappropriée peut conduire au développement du tech-neck. Mais qu’est-ce que c’est et comment l’éviter?

Les nouvelles générations sont de plus en plus habituées à l’utilisation des appareils électroniques et des réseaux sociaux. Autrement dit, les jeunes passent beaucoup de temps à regarder un écran mobile. En effet, des études ont montré que les gens passent jusqu’à 143 minutes par jour sur un smartphone.

L’utilisation prolongée des téléphones portables et des ordinateurs, ainsi que l’acte d’écrire dessus, peuvent déclencher des problèmes de posture chez les personnes de tous âges. De cette manière, l’inconfort dans la région du cou et des membres supérieurs a augmenté en fréquence avec le temps.

Qu’est-ce que le tech-neck?

Le tech-neck est courant aujourd'hui.

Il s’agit d’un terme inventé ces dernières années et utilisé pour décrire les problèmes musculaires et osseux causés par l’utilisation excessive d’appareils électroniques. L’inconfort apparaît parce que les personnes regardent souvent vers le bas lorsqu’ils utilisent ces types d’appareils.

Lorsque la tête est inclinée vers le bas, les muscles du cou doivent être maintenus contractés afin de soutenir la tête. Après un certain temps, les muscles cervicaux se fatiguent et les symptômes caractéristiques du syndrome en question apparaissent.

Si les muscles cervicaux sont épuisés, le travail de soutien tombera sur les vertèbres cervicales. Contrairement aux muscles, la colonne vertébrale n’est pas conçue pour résister longtemps à une forte pression. Ainsi, des problèmes plus graves peuvent apparaître.

Aujourd’hui, le tech-neck est considéré comme une épidémie dans le monde entier, car quiconque passe un long moment à regarder vers le bas peut en souffrir. Ce syndrome particulier ne fait pas de distinction entre le sexe et l’âge, mais des études montrent que la flexion chez la femme est généralement plus importante.

Quels sont les symptômes?

Le principal symptôme du tech-neck est la douleur au cou, qui apparaît lorsque les muscles de la nuque sont incapables de soutenir la tête. La douleur est constrictive, c’est-à-dire que les individus peuvent la définir comme une pression dans la zone qui limite les mouvements du cou.

Les muscles les plus impliqués dans cette position sont le sternocléidomastoïdien et le trapèze. Ce dernier muscle ayant des fibres situées dans le dos et près de l’épaule. Par conséquent, la douleur peut également être perçue dans les zones mentionnées.

Les autres symptômes très courants du syndrome en question sont les suivants:

  • Maux de tête.
  • Spasmes musculaires dans le cou.
  • Douleur entre les deux omoplates.
  • Nuque raide.

Complications éventuelles

La colonne cervicale est soumise à une forte pression lorsque vous penchez la tête sur une longue période. Cela conduit à des complications à long terme plus graves telles qu’une usure accélérée du disque, qui peut entraîner un renflement et une rupture du disque.

D’autre part, les personnes présentant une bosse peuvent ressentir une douleur plus intense et divers symptômes sensoriels dans les membres supérieurs. Cependant, ces complications sont rares et mettent des années à apparaître.

Comment prévenir le tech-neck?

Il n’existe pas de mesure unique efficace à 100% qui aide à prévenir l’apparition de ces douleurs. Cependant, certaines mesures peuvent être prises pour réduire l’incidence du tech-neck, parmi lesquelles les suivantes se distinguent:

Faire des pauses régulières

Dans de nombreux cas, il est impossible de réduire l’utilisation des appareils électroniques, car ils peuvent être étroitement liés au travail des gens. Cependant, prendre des pauses régulières aide grandement à réduire les douleurs au cou, les médecins recommandent donc de prendre de courtes pauses toutes les 30 minutes à 1 heure.

Pour cela, les utilisateurs peuvent définir des alarmes toutes les demies heures. Des exercices d’étirement et de relaxation sont également recommandés pendant les périodes de repos. Effectuer ces types d’exercices aidera à détendre les muscles cervicaux et à réduire la douleur.

Maintenir une bonne position

Il est important de s’asseoir correctement et de maintenir une posture correcte lors de l’utilisation d’un ordinateur pour éviter l’apparition du tech-neck.

Une inclinaison de 30 degrés permet de réduire la pression sur les vertèbres lombaires et les muscles cervicaux. Il est également recommandé d’utiliser une chaise avec un soutien lombaire et cervical adéquat, qui aura la même fonction que l’inclinaison.

Enfin, la hauteur de l’écran des ordinateurs et des téléphones portables doit être ajustée pour éviter d’incliner la tête lors de son utilisation. Une autre bonne option consiste à lever les bras au lieu d’incliner la tête lorsque vous écrivez sur un smartphone ou une tablette.

Faire des exercices d’aérobie

Tech-neck peut être évité avec un exercice régulier.

Les exercices aident non seulement à maintenir une bonne santé en général, mais également à prévenir l’apparition de plusieurs maladies. Dans le cas du syndrome en question, les exercices aident à améliorer l’oxygénation de tous les organes et à renforcer les muscles, y compris les cervicaux.

Les spécialistes recommandent de faire des exercices d’aérobie pendant au moins 20 ou 30 minutes 3 à 4 jours par semaine. Parmi les activités physiques les plus recommandées figurent la marche, le jogging et la natation. Toutefois, vous pouvez effectuer tout type d’exercice afin d’éviter un mode de vie sédentaire.

Tech-neck: un problème courant qui peut être évité

Bien que la technologie soit conçue pour faciliter la vie des gens, elle a généré l’apparition de multiples problèmes. Le Tech-Neck est un syndrome qui apparaît à la suite d’une flexion insuffisante du cou pendant une longue période, caractérisé par des douleurs au cou et une raideur.

Il s’agit d’un problème évitable en suivant les recommandations ci-dessus et qui nécessite rarement de soins spécialisés. Cependant, une consultation avec un physiothérapeute peut être utile dans les cas où la douleur est plus intense.

  • Short N, Mays M, Cool A, Delay A, Lannom A et al. Defining Mobile Tech Posture: Prevalence and Position Among Millennials. The Open Journal of Occupational Therapy. 2020; 8(1): 1-10.
  • Haneen M. Effects of texting on neck muscle activity and neck flexion in college students. University of Mississippi Honors Theses. 2018. 669.
  • Binder AI. Neck pain. BMJ Clin Evid. 2008 Aug 4;2008:1103.
  • Cohen SP. Epidemiology, diagnosis, and treatment of neck pain. Mayo Clin Proc. 2015 Feb;90(2):284-99.
  • Short N, Cool A, Delay A, ODonnell L, Lannom A, Stuber R. Mobile tech posture and the upper extremity: prevalence and biomechanics. Journal of Hand Therapy. 2019; 32(4): 553-554.
  • Meggett, Kinsey. A Dangerous Curve: The Effects Of Technology On The Cervical Vertebrae. South Carolina Junior Academy of Science. 2016. 154.