Allergie ou hypersensibilité: tout ce que vous devez savoir

L'OMS a fini par classer les maladies allergiques parmi les six pathologies les plus courantes dans le monde. On estime qu'elles peuvent toucher 20% de la population mondiale. Curieusement, les pays développés et industrialisés sont plus touchés que les autres.
Allergie ou hypersensibilité: tout ce que vous devez savoir

Écrit par Gilberto Sánchez, 17 avril, 2021

Dernière mise à jour : 17 avril, 2021

L’allergie ou l’hypersensibilité est aujourd’hui très répandue et constitue l’une des principales maladies chroniques dont l’être humain peut souffrir. L’allergie est causée par une réaction excessive du système immunitaire face à des substances qui, en général, sont inoffensives.

Les patients allergiques ne souffrent pas seulement d’un problème de santé physique. Cette pathologie a également un impact psychologique important, car elle diminue considérablement la qualité de vie.

Parmi les symptômes allergiques, on peut retrouver, entre autres, des maux de tête, des éternuements, une obstruction nasale ou des larmoiements. C’est pourquoi, à de nombreuses reprises, on peut confondre un épisode allergique ou d’hypersensibilité avec un rhume. Apprenez-en davantage dans cet article.

Qu’est-ce qu’une allergie ou une hypersensibilité?

L’allergie ou l’hypersensibilité est une réaction excessive du système immunitaire face à des substances externes qui pour le reste de la population sont inoffensives. Ces substances sont appelées allergènes.

Une exposition répétée au même allergène produira des symptômes d’allergie. Dans certains cas, une exposition répétée ajoutera de nouvelles manifestations, généralement plus sévères. L’une des manifestations allergiques les plus fréquentes est l’allergie respiratoire, telle que la rhinite allergique.

Les allergènes les plus courants dans les allergies respiratoires sont:

  • Pollen.
  • Acariens.
  • Poils d’animaux.
  • Champignons.
  • Certains aliments.
  • Médicaments.
  • Piqûre d’abeille et de guêpe.
  • Allergie due au contact avec certaines substances. Par exemple, l’eczéma de contact dû à une allergie au nickel provenant de boucles d’oreilles ou de bracelets de montre en métal.
antihistaminiques

Quel est le mécanisme d’action d’une allergie?

La première étape est le contact avec les allergènes, généralement par inhalation ou ingestion. Cela va générer une réponse du système immunitaire, ce qui conduit à la formation d’anticorps appelés immunoglobulines. Ceux-ci réagissent spécifiquement contre l’allergène.

Les anticorps atteignent le sang et se lient aux cellules appelées mastocytes. Les mastocytes se trouvent dans la peau et les muqueuses et contiennent des substances responsables des symptômes cliniques de l’allergie. Ces substances pro-inflammatoires sont:

  • Histamine.
  • Leucotriènes.
  • Prostaglandines.
  • Facteur d’activation des plaquettes.
  • Facteurs chimiotactiques ou cytokines.

Cependant, lors de ce premier contact, le patient ne présentera pas de symptômes d’allergies puisque le corps conservera les informations nécessaires pour produire l’anticorps spécifique pour une future rencontre. Par conséquent, ce sera lors du deuxième contact avec l’allergène que les symptômes apparaissent.

Maladies allergiques des voies respiratoires

Rhinite allergique

La rhinite allergique est une inflammation chronique de la muqueuse nasale, généralement causée par une allergie ou une hypersensibilité aux substances externes. Parfois, elle est également causée par des allergies alimentaires. Dans la plupart des cas, elle peut être accompagnée d’une conjonctivite. C’est pourquoi le terme rhino-conjonctivite est souvent utilisé.

Les symptômes de la rhinite sont:

  • Éternuements.
  • Rhinorrhée ou mucus abondant.
  • Démangeaisons ou démangeaisons dans le nez.
  • Obstruction nasale.
  • Enrouement.
  • Toux sèche.

Ces symptômes peuvent survenir dans tout type de rhinite. Ils peuvent également apparaître dans les rhumes communs et dans la rhinite non allergique. Il est donc facile de les confondre.

symptômes de la grippe

Asthme allergique

L’asthme est une inflammation des bronches. N’oubliez pas que les bronches sont des structures en forme de tube. Par conséquent, leur inflammation provoque un rétrécissement, ce qui rend la respiration difficile.

Les deux maladies apparaissent généralement simultanément et ont souvent des causes similaires. Les principaux symptômes de l’asthme sont:

  • Dyspnée: essoufflement. Il peut être léger ou intense.
  • Toux: épisodes répétitifs, généralement secs et persistants.
  • Sifflement: produit lorsque l’air sort par les bronches rétrécis par l’inflammation.
  • Tiraillement: sensation de pression sur la poitrine.

Lorsque l’inflammation des bronches est intense ou soutenue dans le temps, l’air les traverse plus difficilement. Ce phénomène est appelé une exacerbation ou une crise d’asthme. Certains patients peuvent également présenter des symptômes d’inflammation nasale, tels qu’un nez bouché ou des éternuements fréquents, qui seront probablement identifiés comme une rhinite.

Comment éviter les épisodes d’allergie ou d’hypersensibilité?

Pour éviter les symptômes d’allergie ou d’hypersensibilité, le contact avec l’allergène doit être évité ou diminué. Cela améliore le contrôle de l’asthme, diminue les symptômes et réduit le besoin de médicaments. Certaines des mesures sont:

  • Acariens: laver la literie à 60 ºC ou faire un nettoyage à sec chaque semaine. Utiliser des couvertures anti-acariens.
  • Pollens et spores fongiques : fermer les portes et les fenêtres et éviter de sortir en période de forte pollinisation.
  • Médicaments, additifs et aliments: éviter de prendre la substance qui provoque l’allergie et apprendre à détecter les allergènes dans les ingrédients.
  • Poils des animaux: éviter de les avoir à la maison ou dans les chambres.
  • Moisissures et champignons à l’intérieur: éviter les zones humides et le nettoyage à sec fréquemment.
  • Fumée de tabac: éviter l’exposition au tabac, à la fois actif et passif.
  • Cafards: effectuer des nettoyages fréquents, évitez de laisser les aliments hors du réfrigérateur, etc.

Enfin, et non des moindres, il est essentiel de consulter régulièrement votre médecin de famille ou votre spécialiste. Ainsi, il pourra contrôler vos symptômes et saura vous indiquer le meilleur traitement pour votre cas.

Cela pourrait vous intéresser ...
Taches rouges sur la peau: causes, symptômes et traitement
Muy Salud
Lisez-le dans Muy Salud
Taches rouges sur la peau: causes, symptômes et traitement

Les taches rouges sur la peau peuvent avoir de nombreuses causes..Quelles sont les les plus communes? Comment les traiter? etc...