10 exercices pour se connecter avec la nature

Passer du temps à l'extérieur permet de se reposer et de retrouver les énergies du corps et de l'esprit. Découvrez d'autres avantages de la connexion avec la nature, ainsi que les exercices que vous pouvez faire pour y parvenir.
10 exercices pour se connecter avec la nature

Écrit par Daniela Andarcia, 20 mars, 2021

Dernière mise à jour : 20 mars, 2021

Malgré le fait que les villes ont été créées dans le but de nous faciliter la vie, nous ne pouvons pas oublier que les êtres humains ont besoin de se connecter avec la nature. Cela est dû, entre autres, au fait que les environnements urbanisés génèrent non seulement des émotions négatives, mais peuvent également augmenter les risques de souffrir de certaines maladies.

La nature, quant à elle, se présente comme un environnement idéal pour reposer le corps et l’esprit, ainsi que pour récupérer son énergie.

L’exposition à ce type d’environnements permet de réduire les niveaux de stress, de fatigue et d’irritabilité, d’améliorer l’estime de soi et de stimuler l’imagination. Nous vous invitons à découvrir 10 activités avec lesquelles vous pouvez vous sentir un avec la nature.

Avantages de se connecter avec la nature

Il existe des preuves scientifiques qui soutiennent les avantages de passer du temps à l’extérieur. Quelles sont-elles?

Les autres avantages associés aux activités de plein air comprennent l’amélioration de la mémoire, la concentration et la perte de poids.

10 activités pour se connecter avec la nature

Si on ne lui donne pas la bonne approche, se rapprocher de la nature peut finir par être ennuyeux ou compliqué. Découvrez quels exercices pourraient vous aider à le faire.

1. Prendre conscience de la nécessité de se connecter

Se connecter avec la nature demande de la réflexion.

Il existe des preuves scientifiques que le fait de profiter d’un environnement réparateur, de pratiquer un sport écologique et de pratiquer des activités qui tournent autour de la nature peut avoir un impact positif sur la santé.

Pour cette raison et pour éviter le soi-disant syndrome de déficit de la nature, vous devez être conscient de l’équilibre entre votre temps dans les environnements urbanisés et naturels.

2. Se poser des questions pour développer la prise de conscience

Bien que cela semble difficile à croire, vous poser des questions pour développer la conscience de votre environnement peut améliorer l’expérience et, bien sûr, vous aider à vous connecter.

En ce sens, la prochaine fois que vous sortez vous promener au lieu de regarder le sol, prenez le temps de vous poser des questions comme:

  • Qu’observez-vous en ce moment?
  • Quel arbre, plante ou animal attire le plus votre attention? Pourquoi?
  • Le chant d’un oiseau? Le bruit des feuilles d’arbres? Un ruisseau à proximité?
  • Y a-t-il un domaine plus vert qu’un autre?
  • Quel est le parfum des fleurs? du sol mouillé? L’odeur du bois?

En général, ces questions visent à changer de perspective, à attirer l’attention sur les petits détails et à stimuler la découverte de soi, de sorte que le lien avec la nature puisse être établi.

3. Se connecter à la nature: Trouver un endroit secret

Trouver un endroit secret est l’une des activités les plus faciles et les plus réconfortantes que vous puissiez faire à l’extérieur, vous pourrez observer, respirer et sentir les plantes qui vous entourent. S’asseoir augmente également vos rencontres potentielles avec les animaux, ce qui augmentera encore plus votre lien avec la nature.

Selon une étude publiée dans Science Daily, marcher ou s’asseoir pendant 20 à 30 minutes dans un endroit qui procure une sensation de nature, réduit considérablement les niveaux de stress. De la même manière, vous pouvez pratiquer des techniques de méditation capables de maximiser ces bénéfices.

4. Se promener pieds nus

Comme nous l’avons vu, entrer en contact avec la nature peut augmenter notre connexion. Par conséquent, si vous vous trouvez sur un terrain qui le permet, marchez pieds nus et sentez la terre, l’herbe et les feuilles des arbres.

Essayez de connecter votre pied uniquement avec la plante. Et, même si cela peut vous sembler inconfortable au début, donnez-vous l’occasion d’expérimenter et de développer de nouvelles compétences.

5. Se connecter à la nature: Faire un câlin à un arbre

Certaines personnes affirment que serrer un arbre dans leurs bras les rapproche encore plus de la nature et libère l’accumulation de stress.

Bien qu’il n’y ait toujours aucune preuve scientifique pour soutenir ces expériences, on pense que serrer dans ses bras ou observer un arbre en détail pourrait favoriser la déconnexion des schémas normaux de conscience et se connecter davantage à la nature.

6. Cultiver un jardin

Le jardinage est l’un des meilleurs exercices pour se connecter avec la nature. Il est considéré comme une activité interactive et enrichissante, car vous aurez l’occasion de semer, de soigner et d’arroser différents types de plantes, ainsi que de vivre avec certains insectes.

De même, c’est une activité pour ceux qui ne peuvent pas quitter la ville fréquemment. Vous pouvez démarrer un jardin dans votre jardin ou même envisager de construire un jardin intérieur.

7. Méditation des sens

Vous avez probablement entendu parler de la pleine conscience, cela consiste à mettre tous vos sens à l’attention de ce qui vous entoure dans l’instant. Aussi connu sous le nom de pleine conscience, cela peut aider à calmer votre esprit. Comment le faire? Suivez ces étapes simples:

  • Prenez quelques minutes pour écouter en détail tous les sons de la nature, essayez de distinguer chacun d’eux, le bruit de chaque espèce d’oiseau, le vent, les feuilles des arbres, les insectes et même le bruit de la route.
  • Alors laissez les autres sens prendre le devant de la scène, toucher, voir, sentir et pourquoi pas goûtez aussi. Cela vous permet de vous détendre complètement pour calmer votre esprit.

On pense qu’avec une pratique continue, il est plus facile d’atteindre la pleine conscience.

8. Se connecter à la nature:Visiter différents types de paysages

Pour les débutants, les environnements naturels peuvent ne pas varier beaucoup. Cependant, une personne qui connaît les arbres, les fleurs et les animaux peut immédiatement repérer les différences.

Avec l’idée de commencer à remarquer ces différences, prévoyez une promenade avec un expert au cours de laquelle vous devrez parcourir différents paysages et discuter de chacun d’eux. De cette façon, vous ne verrez plus les environnements naturels de la même manière et vous augmenterez votre connexion avec l’environnement.

9. Construire une mangeoire à oiseaux

Comme le jardinage, la construction d’une mangeoire à oiseaux est une option pour vous rapprocher de la nature si vous ne pouvez pas sortir fréquemment de la ville.

En plus de développer des compétences d’observation et d’identification, se procurer une mangeoire et des graines permet également d’étudier le comportement des oiseaux, qu’il s’agisse de migration, de conflits territoriaux, entre autres.

La mangeoire pourrait également attirer d’autres animaux tels que les écureuils et les chats. Si vous souhaitez vous connecter avec la nature, jetez un œil à leur comportement.

10. Suivez un animal

La connexion avec la nature comprend le contact avec les animaux.

Que ce soit à la suite d’un petit insecte ou d’un écureuil, cette activité vous fera découvrir non seulement son comportement, mais vous vivrez également un peu de plaisir en prenant le rôle de scientifique ou de détective pendant un moment. Cet exercice est idéal pour les amateurs.

Vous serez peut-être surpris par l’organisation et la communication des fourmis, par la façon dont les écureuils communiquent ou par la façon dont ils mangent leur nourriture. La méthode d’observation vous permettra de vous connecter à la nature et de délimiter les problèmes quotidiens de la vie pendant quelques minutes.

Se connecter avec la nature est toujours bénéfique

L’être humain ne peut pas être complètement isolé de la nature, au contraire, il faut que nous lui rendions visite de temps en temps. La connexion avec l’environnement offre de nombreux avantages, tels que le soulagement de la dépression, la réduction des maladies de la vieillesse et le renforcement du système immunitaire.

Se connecter profondément avec la nature nécessite un peu de pratique, donc des exercices tels que se promener pieds nus, pratiquer la méditation de pleine conscience, suivre un écureuil et avoir un endroit secret ne sont que quelques-unes des nombreuses activités qui vous permettront de ne faire qu’un.



  • Bratman, G. N., Anderson, C. B., Berman, M. G., Cochran, B., de Vries, S., Flanders, J., Folke, C., Frumkin, H., Gross, J. J., Hartig, T., Kahn, P. H., Jr, Kuo, M., Lawler, J. J., Levin, P. S., Lindahl, T., Meyer-Lindenberg, A., Mitchell, R., Ouyang, Z., Roe, J., Scarlett, L., … Daily, G. C. (2019). Nature and mental health: An ecosystem service perspective. Science advances, 5(7), eaax0903. https://doi.org/10.1126/sciadv.aax0903
  • Li, Q., Morimoto, K., Kobayashi, M., Inagaki, H., Katsumata, M., Hirata, Y., Hirata, K., Shimizu, T., Li, Y. J., Wakayama, Y., Kawada, T., Ohira, T., Takayama, N., Kagawa, T., & Miyazaki, Y. (2008). A forest bathing trip increases human natural killer activity and expression of anti-cancer proteins in female subjects. Journal of biological regulators and homeostatic agents, 22(1), 45–55.
  • Jacobs, J. M., Cohen, A., Hammerman-Rozenberg, R., Azoulay, D., Maaravi, Y., & Stessman, J. (2008). Going outdoors daily predicts long-term functional and health benefits among ambulatory older people. Journal of aging and health, 20(3), 259–272. https://doi.org/10.1177/0898264308315427
  • Berman, M. G., Kross, E., Krpan, K. M., Askren, M. K., Burson, A., Deldin, P. J., Kaplan, S., Sherdell, L., Gotlib, I. H., & Jonides, J. (2012). Interacting with nature improves cognition and affect for individuals with depression. Journal of affective disorders, 140(3), 300–305. https://doi.org/10.1016/j.jad.2012.03.012
  • Palomino, M., Taylor, T., Göker, A., Isaacs, J., & Warber, S. (2016). The Online Dissemination of Nature-Health Concepts: Lessons from Sentiment Analysis of Social Media Relating to “Nature-Deficit Disorder”. International journal of environmental research and public health, 13(1), 142. https://doi.org/10.3390/ijerph13010142
  • Frontiers. (2019, April 4). Stressed? Take a 20-minute ‘nature pill’: Just 20 minutes of contact with nature will lower stress hormone levels, reveals new study. ScienceDaily. Retrieved January 27, 2021 from www.sciencedaily.com/releases/2019/04/190404074915.htm